Revoir Paris France 2021 – 105min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

3

3

2

0

2

3.5

10 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 2 mois

« Réparer les vivants »

Un soir de pluie, Mia s’arrête dans une brasserie parisienne, le temps de laisser passer l’orage. Des terroristes envahissent le lieu et tirent dans la foule.

Il y a ces deux amies asiatiques hilares photographiant les escargots qui comblent leur assiette. Ces Espagnoles pomponnées au sortir des toilettes. Thomas soufflant bruyamment quelques bougies. Et ce couple d’à côté qui, en partant, s’effondrera devant elle. Ce qui s’est passé après, sa mémoire l’a effacé.

Il faut se souvenir pour se reconstruire. Ramasser les morceaux de cette soirée traumatique comme ce verre cassé au début du film. Retourner sur les lieux. Parler à d’autres rescapés. Retrouver ceux qui l’ont aidé. Mia mène l’enquête. Au risque de découvrir que l’héroïsme n’est pas donné à tous ou de laisser derrière elle ceux qui ne peuvent pas comprendre. Pour les proches, il y a aussi ce besoin de voir ce qu’ils ont vu, d’entendre ce qu’ils ont dit, de ressentir ce qu’ils ont ressenti avant de disparaître.

Sur une musique envoûtante, le chœur dirigé par la digne Virginie Efira joue les impressionnistes. Les témoins se succèdent et composent les pièces uniques d’une même tragédie. Trop scénarisés parfois, leurs élans n’empêchent pas l’émotion. Les coupables sont laissés dans l’ombre, car ce qui importe ce sont les mains qui se tendent et se serrent. Au-delà des cicatrices qui ne guériront peut-être jamais, c’est l’étreinte solidaire qui réparera les vivants.

(7/10)Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


vincenzobino

il y a 2 mois

4.5: Proximité des souvenirs
Mia, traductrice franco-russe fait partie des clients d’un restaurant quand ce dernier est la cible d’une attaque terroriste, perpétrée en marge du Bataclan. Amnésique de cette heure et demie et parmi les survivants, la rencontre avec Thomas, un autre rescapé devenu paraplégique va l’aider à se rappeler des événements de cette triste soirée et d’espérer retrouver un employé de cuisine également réfugié au même endroit qu’elle pendant l’assaut.
Le voici donc ce témoignage choc d’une épouvantable soirée où un stade de foot, une salle de spectacle et un restaurant allaient vivre l’enfer. L’occasion après ce voyage spatiale d’une autre expédition plus forte : recouvrer la mémoire. Une expérience forte.
Alors que le procès est sur le point de s’ouvrir, évoquer cet épisode sombre que j’ai vécu depuis mon poste sans alors me douter de la signification du bruit de ce « pétard » entendu depuis le stade de France, pouvait s’avérer une expérience traumatisante, il en ressort une thérapie brillante, destinée tant aux victimes et proches de ce soir funeste qu’à toutes celles et ceux ayant également éprouvé de la colère et de la haine sans avoir de la compassion immédiate pour les victimes.
Et c’est sur ce point que l’expérience s’avère pour moi encore plus forte que cette mère perdue dans l’espace séparée de ses proches: le chemin de Mia pour retrouver le déroulé de cette attaque va bouleverser, non pas spontanément par de l’émotion gratuite mais bien sur un plan humain où la performance de Virginie Efira mais surtout de son ange gardien indirect, ainsi que l’excellent travail sonore où hallucinations et souvenirs côtoient le présent vont vous marquer.
Je déconseille toutefois l’expérience si vous avez vécu ces situations mais la recommande vivement à tous les autres...Voir plus


Eric2017

il y a 2 mois

Virginie Efira, quelle grande actrice ! Il suffit de regarder sa filmographie pour s'en rendre compte. Toujours crédible et avec Revoir Paris elle est à nouveau magistrale. Dans le rôle de Mia, elle est Mia et elle m'a ému au plus haut point. Pour ça il faut également un talent d'écriture et les scénaristes et la réalisatrice ont pour moi totalement réussi. Bravo pour un sujet pas du tout facile à traiter. En salle j'ai été bouleversé une nouvelle fois par cet acte barbare perpétré à Paris. (G-11.09.22)Voir plus


Watchlist