Aline Canada, France 2020 – 128min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

6

1

3

1

5

3.1

16 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 1 mois

“Le pouvoir de l’amour”

Petite dernière d’une famille de 14 frères et sœurs, Aline se distingue par une voix d’or. Vite découverte, la fillette rêve de devenir une grande chanteuse.

Un biopic à peine voilé sur Céline Dion, il fallait oser. Signé de la main d’une humoriste souvent provocante, on pouvait craindre ou espérer une comédie musicale moqueuse virant à la satire. Mais il n’en est rien, tant la Normande admire la Québécoise. De 7 à 47 ans, de Charlemagne à Las Vegas, la grande gigue de 57 ans se glisse avec audace dans les robes à collerette et les costumes pailletés de l’idole. Grâce aux effets, maquillages et perruques, cela fonctionne, malgré un playback parfois hésitant. Enfant, Aline ressemble à Annette, marionnette hybride à peine manipulée par une mère ultra protectrice, mais ambitieuse, et son pygmalion Guy-Claude. Adulte, Valérie adopte les attitudes scéniques et la gestuelle de Céline, laissant quelques postures amusantes à Lemercier. Toute proportion gardée, cette histoire semble être aussi la sienne. Complexe physique, solitude des tournées, pression du show-business, maternité empêchée, l’actrice-réalisatrice les embrasse avec une sincérité inattendue qui permet à sa romance appuyée d’éviter le piège du kitsch et de l’ironie facile. Sans la causticité de Palais Royal, son approche premier degré parvient finalement à émouvoir en faisant principalement de la star internationale, une chanteuse populaire.

(7/10)Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


vincenzobino

il y a 2 mois

4.5: Parce qu’on l’aime encore
Aline Dieu est très vite remarquée par son timbre vocal exceptionnel. Sa rencontre avec Guy-Claude, un impresario tombant amoureux d’elle malgré quelques années de plus, va bouleverser sa vie et lancer sa carrière.
Le voici donc ce si attendu film sur Céline Dion. Du moins avant que l’on découvre qu’il s’agisse d’une fiction sur cette flamboyante carrière. Une pure merveille pour les fans.
En étant un moi-même, je me rendais légèrement à reculant en espérant justement ne pas avoir la satire de Palais Royal (brillant) mais une espèce de communion d’une fan à son idole. Je n’osais y croire mais pourtant le miracle s’est produit.
Oubliez la filmographie de Valérie Lemercier. La métamorphose du ton est assez incroyable, paraissant passagère à l’entame où l’on attend la pique sur la différence d’âge qui ne viendra qu’à une seule exception, pour finalement constituer un hommage nostalgique absolu si vous suivez la carrière de Céline depuis le début. Et le souvenir helvétique fort de Dublin n’est pas oublié.
Une exceptionnelle doublure vocale nous scellant à la voix de Céline, une fabuleuse prestation de Valérie Lemercier et un ultime extrait sonore qui rassure sur les carrières évoquées.
A recommander vivementVoir plus


philippoa

il y a 2 mois

Chouette film ça fait bien du bien de retrouver les salles de cinéma


Watchlist