Mia et moi, L'héroïne de Centopia Australie, Belgique, Allemagne, Inde 2020 – 82min.

Critique du film

Une aventure pleine de fantaisies

Peter Osteried
Critique du film: Peter Osteried

Basé sur la série éponyme à succès, le long-métrage d'Adam Gunn et Matthias Temmermans se révèle être une douce aventure enfantine, malgré son modeste budget.

Mia est avec son grand-père dans l'ancienne maison familiale lorsque son bracelet magique s'allume : Centopia a besoin d'aide ! Sous les yeux de son grand-père, elle est à nouveau entraînée dans cet univers fantastique et fascinant. Une tâche importante l'attend : Centopia est menacée par un méchant sans scrupules. La venue de Mia a été prophétisée et elle seule peut sauver ce monde fabuleux peuplé d'elfes, de licornes et d'autres créatures merveilleuses. Mais dans sa quête, la jeune fille risque de perdre la possibilité de pouvoir rentrer chez elle.

La réalisation de Mia et moi, L'héroïne de Centropia combine prises de vues réelles et d’images de synthèse. Si l’idée charme, le passage de l’un à l’autre manque malheureusement d’une certaine fluidité. Un choix d’autant plus discutable que les parties en prises de vues réelles semblent superflues tant elles sont limitées. S’il est évident que le film reste bien loin des standards des grandes productions américaines, la qualité de l'animation est symptomatique de son budget, néanmoins le long-métrage réussit à créer un monde magique et merveilleux. Joliment réalisé, l'univers extraordinaire de Centopia et ses couleurs vives témoignent de l'imagination des créateurs Gerhard Hahn et Matthias Temmermans, et offrent de superbes images qui ne manqueront pas d'étonner le jeune public.

L'aventure fantastique proposée reste classique : de gentils personnages héroïques se lancent dans un voyage extraordinaire et périlleux pour sauver leur monde. Si tout cela n'est pas nouveau, la réalisation, agréablement exécutée, véhicule des messages simples. Ainsi, le long-métrage insiste sur la valeur de l’amitié et la force de son pouvoir, si l'on a la grandeur et la volonté de tendre la main, même à son pire ennemi. Un public plus âgé pourra se réjouir du caractère innocent et naïf de l'œuvre.

En définitive, Mia et moi, L'héroïne de Centropia est non seulement un divertissement réussi pour les enfants, mais aussi une adaptation cinématographique fidèle à la série originale qui ne fera pas fuir les inconditionnel:les. Une aventure fantastique au rythme rapide et à la morale rafraîchissante qui évite les écueils d’une réalisation trop scolaire. Le long-métrage rappelle ainsi que les beaux films d'animation n'ont pas besoin d'un budget extraordinaire, ni même d'être américains. Les petites productions de pays comme ici l'Allemagne, ou parfois l'Australie, la Belgique et même l'Inde réussissent parfois à être bien plus surprenantes.

(traduit de l'allemand.)

19.07.2022

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Civil War

Kung Fu Panda 4

Back to Black

Godzilla x Kong: Le Nouvel Empire