Roma Mexique, Etats-Unis 2018 – 135min.

Cineman Movie Charts

Cineman Movie Charts: le jury, c'est toi!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

19

12

3

4

5

3.8

43 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 9 mois

Aqua(wo)man
Mexico, au début des années 1970: Cleo est la gouvernante de la famille de Sofia, biochimiste de formation mère de 4 enfants que son mari trompe. Sa condition de vie difficile est amplifiée par une relation non protégée la rendant enceinte. N’osant avouer sa grossesse de peur d’être renvoyée, elle souhaite que son enfant puisse connaître son père. Quitte à mettre sa vie en danger en pleine tension politique.
Le voici donc ce biopic chronique des différentes classes sociales mexicaines et grandissime favori des Oscars après avoir conquis Venise. Profitant d’une semaine de projection spéciale, les premières impressions contrastées m’avaient orientées vers une lente beauté sauvage. Je confirme ce statut.
Des vagues sonores et une inondation constituent le premier long plan. Sur l’instant l’on se dit que si les 135 minutes étaient ainsi, le temps paraîtrait long. Mais la situation débouchant sur ce plan, une fois connue, captive et intrigue.
L’eau est omniprésente tout au long du film: naturelle, artificielle et même médicale, elle constitue l’un des fils rouges du film avec la notion de super-héroïne qu’est Cleo. Dévouée auprès de ces enfants pourtant pas les siens, elle va se vouer en Wonder Woman et accomplir bon nombre d’exploits. Mais cette héroïne a aussi sa faille.
Et cette faille bouleversante est le symbole du troisième thème fort: le mâle macho. Et sur ce thème, Cuaron fusionne les deux univers et cela donne lieu à de touchantes séquences qui vont particulièrement vous marquer, Mesdames, si vous êtes en attente d’un heureux événement. Vous allez sans aucun doute vous reconnaître en Cleo.
Une maestria pure de la mise en scène : aucun plan, même séquence n’est inutile; aucun des quatre éléments n’est omis. Des actrices magnifiques, particulièrement Marina de Tavira superbe Sofi, et un son percutant qui nous permettrait presque de fermer les yeux par moment et imaginer le décor véritable.
A tel point que, et c’est peut-être la petite goutte d’eau faisant déborder le vase familial, l’issue pourtant évidente n’est que trop suggérée à mon sens. Mais cette expérience est à recommander...
PS: diffusion à Vevey chaque jour à 18h00 au Rex, au cas où et je recommande vivement de le voir sur grand écran pour son son prodigieuxVoir plus

Dernière modification il y a 9 mois


CineFiliK

il y a 9 mois

“Quartier lointain”

Dans ce quartier du Mexico des années 70, Cléo est au service d’une famille aisée de quatre enfants. Joies et peines scandent son quotidien.

Alfonso Cuarón interroge son passé. Par pudeur peut-être, il rend hommage à la bonne et en fait une héroïne. A travers son histoire, il évoque des douleurs intimes, sociales et nationales. Ses panoramiques, ses profondeurs de champs, entre gris clairs et gris foncés, s’avèrent sublimes. Une beauté qui maintient longtemps à distance. Mais en brisant les vagues, il laisse enfin la mère morte nous submerger.

(7.5/10)Voir plus

Dernière modification il y a 9 mois


Watchlist