Uncharted Etats-Unis 2016 – 116min.

Critique du film

Spider-Man à la chasse au trésor

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

Fin 2021, Tom Holland prenait d’assaut nos cinémas pour sa troisième apparition solo dans le costume de l'homme-araignée Marvel, et à peine deux mois plus tard le Britannique est à l'affiche de son nouveau film. L'adaptation très attendue du jeu vidéo ; Uncharted dévoile un film qui, malgré une histoire banale et des personnages bien plats, n'est pas si ennuyeux que ça.

Un explorateur de fortune Victor Sullivan (Mark Wahlberg) approche Nathan Drake (Tom Holland), féru d’histoire, barman et voleur à temps partiel, avec une offre, celle de l’accompagner dans une mission périlleuse. Nathan refuse, un temps, mais parce qu'il y voit une opportunité pour revoir son frère disparu, il accepte finalement de rechercher l'or d’un célèbre navigateur. Un trésor auquel s’intéresse aussi Santiago Moncada (Antonio Banderas).

La genèse de la création d’Uncharted illustre l'enfer des développements à Hollywood. Dès 2008, un an après la sortie du jeu d'action/aventure «Uncharted: Drake's Fortune», le producteur Avi Arad (Venom : Let There Be Carnage) est à l’initiative d’une adaptation pour le cinéma. Mais les projets ne cessent d’être abandonnés et les noms de David O. Russell (American Hustle), Neil Burger (Divergente) ou Dan Trachtenberg (10 Cloverfield Lane) sont mentionnés à la grande loterie de cette adaptation. Et puis c’est finalement à Ruben Fleischer d’être tiré au sort, réalisateur notamment du film Retour à Zombieland.

Ainsi treize ans après les balbutiements initiaux de ce projet, la version sur grand écran de la série de jeux vidéo «Uncharted» voit enfin le jour et se targue d’une distribution prestigieuse. Tom Holland incarne le barman Nathan "Nate" Drake, un jeune homme passionné d’énigmes historiques, prétendu descendant du corsaire Francis Drake et voleur amateur. Lui et son frère aîné Sam (Rudy Pankow) se sont perdus de vue, il y a longtemps, lors d’une terrible nuit à l’orphelinat qui a contraint Sam à prendre la fuite. Au fil des années, ne lui parviennent de son frère que des cartes postales isolées, envoyées de par le monde.

Aujourd’hui, le jeune homme est engagé par le curieux Victor "Sully" Sullivan (Mark Wahlberg) pour une entreprise audacieuse. Ensemble, ils veulent mettre la main sur l’or du navigateur Fernand de Magellan, dont le nom est indissociable de la première circumnavigation de l’histoire, au XVIe siècle, et qui n'a pas encore été découvert à ce jour. Si Nate accepte, c’est seulement dans l'espoir de retrouver Sam. Dans leur voyage, ils sont épaulés par Chloe Frazer (Sophia Ali), mais leur chasse aux trésors est contrecarrée par les plans de l’intrépide Santiago Moncada (Antonio Banderas), descendant d'une famille espagnole influente et qui poursuit le même objectif.

Ne nous y trompons pas : «Uncharted» est un fast-food d'aventures en tout genre, accompagné d’une histoire mince et de protagonistes tout sauf complexes. Le film dévoile un joyeux mélange d'action, d’énigmes plus ou moins raffinées, de joutes verbales ironiques et d'images spectaculaires ; suffisant pour rappeler les œuvres d'Indiana Jones. Mais si le métrage est loin d’égaler ses pairs, trop creux, trop prévisible, il fait néanmoins partie d’un genre récréatif, et qui n’est pas sans attrait pour le public. À commencer par Tom Holland et sa bonhomie imparable. L’acteur se pare de cette même gouaille qui faisait le charme de ses Spider-Man.

Et l’on appréciera aussi l’élaboration des personnages de Chloe Frazer et de Braddock (incarné par Tati Gabrielle), deux percutants personnages féminins. Ce qui surprend en revanche, c'est la décision finale de bannir et de reléguer à l’arrière-plan le personnage d’aventurière de Sophia Taylor Ali. Et soudain, le blockbuster plutôt équitable jusque-là, préfère célébrer le bon vieux buddy movie masculin et ses deux héros qui s’unissent, malgré l’adversité, pour pouvoir exister.

(Adapté de l'allemand par Théo Metais)

16.02.2022

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 2 mois

3.5: Les aventuriers de la croix perdue
Enfants, Nate et son frère Sam, descendants de Francis Drake, s’étaient jurés de trouver le trésor de leur aïeul quelque part en Espagne, mais Sam disparaît sans laisser autres indices à son frère que des cartes postales sur sa quête et une croix. 15 ans plus tard, Victor un mercenaire également sur la trace du trésor et en possession de la seconde croix permettant de trouver le premier indice compte bien lui aussi trouver ce trésor et devancer un richissime espagnol Moncada, revendiquant l’appartenance de la route tracée par Drake à son aïeul Moricada. Une présence féminine ne serait pas de refus.
La voici cette adaptation de l’un des plus célèbres jeux Playstation, que je ne connaissais que de nom. Je m’y suis donc rendu en totale inconnue et ne le regrette pas.
Dès la première séquence et un saut dans le vide épique, on est tout de suite dans le bain et prévenus: il n’y aura rien d’autre que du divertissement et aucune émotion particulière ou empathie. Mais le job est parfaitement exécuté et cette triennale Croft/Sparrow/Indiana Jones remplit son contrat détente et cette quête initiale sur la sauvegarde d’un patronyme sans hémoglobine ni effets vulgaires vaut son petit pesant d’or qu’on le croix(!) ou pas.
Se laisse donc tout à fait voir même si dans le même style les Goonies tiennent encore la barre à titre comparatifVoir plus


Eric2017

il y a 4 mois

Pas très convaincu en allant voir se film, je me suis régalé tout au long du film. En manque d'Indiana Jones, j'ai retrouvé ce côté aventure et aventurier certes cette fois-ci tiré d'un jeu, mais un excellent moment de divertissement. Une très bonne surprise. (F-20.02.22)


Autres critiques de films

Elvis

Jurassic World : Le Monde d'après

Top Gun: Maverick

Buzz l'Éclair