Hedi - un vent de liberté Belgique, France, Tunisie 2016 – 88min.

Critique du film

Inhebbek Hedi

Critique du film: Geoffrey Crété

Kairouan, Tunisie, peu après le printemps arabe. Hedi est un jeune homme sage et réservé. Alors que son pays est en pleine mutation, il mène une vie rangée, soumis aux conventions sociales, entre une mère vampirisante et un travail de commercial qui ne l’enthousiasme pas. Seul le dessin le passionne et lui permet de s’exprimer. Lorsqu’il est envoyé à Mahdia, une ville côtière, par son patron, il rencontre Rim, animatrice dans un hôtel. Très vite, il tombe amoureux d’elle, et entrevoit cette liberté qui lui manque…

Hedi pourrait fonctionner en miroir avec le très beau A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid, avec son héroïne éprise de liberté et menée par sa passion pour la musique. Dans le premier film très réussi de Mohamed Ben Attia, c’est un homme qui aime dessiner, et découvrira de nouveaux horizons grâce à un coup de foudre. Il est brillamment interprété par Majd Mastoura, et porte en lui l’énergie d’un pays en pleine métamorphose, dont la société traditionnelle est chamboulée. Le cinéaste prend soin de ne pas caricaturer ou désigner des coupables faciles, pour filmer ses personnages avec une vraie humanité et finesse. Hedi est un film beau, fort et fier, qui se dresse comme une nouvelle preuve que le cinéma tunisien sera certainement une fenêtre pour le pays.

09.01.2017

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Dune : Deuxième Partie

Bob Marley: One Love

Tout Sauf Toi

Ciao-Ciao Bourbine