Machete Kills Russie, fédération de, Etats-Unis 2013 – 107min.

Critique du film

Machete Kills

Critique du film: Agathe Tissier

Machete est chargé par le président des USA de retrouver un fou furieux menaçant de faire exploser la terre.

Recruté par le Président des Etats-Unis (Charlie Sheen!!) en personne, en échange de la classification de son dossier lourdement chargé, Machete, ancien agent fédéral Mexicain au look buriné de truand, est chargé d'éliminer un fou furieux (Mel Gibson) à la tête d'un puissant cartel trafiquant des armes et non des moindres: une bombe atomique reliée au coeur d'un révolutionnaire bipolaire. Pour y parvenir, Machete devra retrouver le dingo ayant conçu le détonateur, lequel mijote son exil dans l'espace une fois qu'il aura fait exploser la terre...

Le mutique mais charismatique Danny Trejo revient sur les écrans dans cette parodie vintage rendant hommage aux séries Z des années 70, dans laquelle les Latinos prennent une sacrée revanche sur les Ricains. Humour burlesque et trash, héroïnes sexy munies de redoutables soutien-gorges armés, faux raccords assumés pour un foutage de gueule jubilatoire tourné en moins d'un mois dans un ancien hangar d'aéroport perdu dans le Texas, transformé en studios de cinéma par son proprio, le franc-tireur Robert Rodriguez.

01.11.2013

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Là où chantent les écrevisses

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Bullet Train

Top Gun: Maverick