La Planète des Singes - La Suprématie Canada, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis 2017 – 140min.

Résumé

La Planète des Singes - La Suprématie

genre
Action Aventure Drame Science-fiction Thriller

A la tête de la communauté des singes, installée dans la forêt, César protège son peuple d’un groupe de militaires qui les chasse sans pitié. La guerre entre les deux clans devenant de plus en plus sanglante, il tente de trouver un terrain d’entente mais le terrible colonel, déterminé à sauver l’humanité, tue son fils et sa femme. Enragé, César décide de se lancer à sa poursuite pour se venger, alors même qu’un ultime combat se prépare entre les hommes…

Casting

Réalisateur

Date de sortie

Suisse All.: 3 août 2017

Romandie: 2 août 2017

Tessin: 13 juillet 2017

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

seemleo

Incroyable la faiblesse du scénario de cette troisième mouture après un premier opus intéressant et réussi et un second où cela se gâte déjà un peu. La suite de 2017 nous concocte un long road trip biblique avec un peuple en esclavage et où Moise, pardon, César, qui, après s'être fait crucifié, libère son peuple, asservi par l'espèce encore dominante. Peu d'enjeux dans l'intrigue de base de la série. Pas de révélation ou rebondissement que l'on sait déjà, mais confirmation de ce que l'on a découvert il y a plus de 50 ans dans la version littéraire et cinématographique de l'époque. De deux choses l'une : ou on allonge la sauce pour faire durer la recette ou on n'a plus grand chose à dire et on raccroche à la série des sixties à la fin de ce troisième tome. Pourtant ce film de deux heures vingt se laisse regarder presque sans temps morts grâce à une réalisation particulièrement réussie et une mise en scène de tout premier ordre. Les singes sont incroyablement réels avec des "caractères design" d'une belle richesse. Dommage que le méchant de circonstance ne soit pas très crédible dans son personnage même si Woody Harrelson fait du mieux qu'il peut. A voir pour les fans et les amateurs de belles série B. (comme on disait à l'époque)

Voir plus

La Planète des Singes - La Suprématie 3

CineFiliK Excellent

“Ape-calypse now”

César et les siens se cachent dans la forêt et aspirent à y vivre pacifiquement. Mais un commando militaire mené par un colonel sûr de son droit les attaque, tuant son épouse et son fils. Un désir de vengeance s’empare du chimpanzé, décidé à mener le combat final.

Ce n’est pas l’homme qui descend du singe, c’est le singe qui descend de l’homme. Aux origines, il y eut ce vaccin contre la maladie d’Alzheimer testé sur les primates, qui décuplèrent leurs capacités cognitives au point de se rebeller contre leur condition de cobaye. Puis, l’affrontement entre une nature libérée et les survivants de la grippe simienne. L’Apocalypse, c’est maintenant. Confronté à des animaux qui s’organisent avec intelligence, l’homme, craignant de perdre sa suprématie, se retranche dans sa bestialité en choisissant la guerre et l’extermination. La menace première ne vient pourtant pas de l’autre, mais de ses semblables. Ce plaidoyer presque trop parfait pour l’antispécisme multiplie les références au film de Coppola et les facilités de scénario d’une manière pas toujours subtile. Néanmoins, il pose de bonnes questions d’actualité. Car en assistant aujourd’hui à ce délirant combat de coqs entre Trump et Kim Jong-Un, à deux doigts d’en glisser un sur le fameux bouton rouge, l’on peut craindre que la réalité ne rattrape trop vite la fiction. Ne resteront pour pleurer que les yeux clairs d’Andy Serkis, d’une expressivité fascinante malgré la numérisation… A quand un Oscar pour ce César ?

7/10

Dernière modification: August 15, 2017 20:03

Voir plus

La Planète des Singes - La Suprématie 3

vincenzobino Excellent

3.5: Macaquepocalypse Now
4 ans se sont écoulés depuis l'affrontement César-Koba. Les singes inspirent à vivre en forêt mais un colonel humain ne l'entend pas de cette oreille et touche César en plein cœur. Pourtant, n'y aurait-il pas d'autres humains ayant survécu à l'épidémie, ni d'autres singes? La découverte d'une fillette et d'un singe ayant connu la captivité en zoo pourrait mettre en doute les évidences mêmes.
Troisième opus censé établir le lien entre les deux premiers volets et la version propre aux écrits de Pierre Boulle, ce troisième volet ne remplit pas entièrement sa mission. La séquence introductive et les effets visuels sont toujours bons et Serkis toujours autant convaincant dans sa gestuelle. Mais il manque une âme à ce film ou plutôt, alors que l'on devait normalement éprouver du rejet envers les primates, c'est bien la race humaine et son obsession à vouloir détruire, qui est ici mis en évidence avec une contradiction notable au livre de Boulle. Et il manque un véritable lien avec les éléments du livre et du film de Schaffner, même si un indice géologique laisse présumer du pourquoi de l'issue du film de 1968.
Reste la musique de Giacchino toujours remarquable et une apaisante présence enfantine qui rappellera une jeune fille ayant côtoyé des Aliens.
Se laisse néanmoins voir...

Voir plus

La Planète des Singes - La Suprématie 3

Watchlist

Séances La Planète des Singes - La Suprématie

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Louez des films recommandés

Teleboy
Hollystar

Dès à présent dans les salles 6 sur 58 Films