Article4. Dezember 2017

Le polar au cinéma en 5 adaptations !

Le polar au cinéma en 5 adaptations !
© 1941 – All rights reserved. Courtesy Warner Bros.

La sortie du déroutant Le Bonhomme de neige (Thomas Alfredson, 2017), adaptation du roman du même nom de Jo Nesbø, nous rappelle ô combien le polar s’adapte à merveille au cinéma. Il ne me reste plus qu’à compter jusqu’à 5 : 1, 2, 3, 4, 5… C’est parti, un TOP 5 sur l’adaptation du polar au cinéma ! (Par Adrien Kuenzy)

1) Le Faucon maltais (John Huston, 1941)

© 1941 – All rights reserved. Courtesy Warner Bros.

Adaptation du roman de Dashiell Hammett, ce film a donné un nouveau souffle au Grand Humphrey Bogart, à qui on ne confiait jusque là que des rôles secondaires… Un véritable baptême pour l’acteur qui incarne avec brio un détective chargé d’enquêter sur deux meurtres liés à la disparition d’une statuette. Sortez vos loupes et vos carnets !

2) Plein Soleil (René Clément, 1960)

© © 2005 Getty Images

Adapté du roman Talentueux M. Ripley de Patricia Highsmith, ce thriller a aussi révélé notre cher Alain Delon qui devient dès lors une véritable star… alors qu’il incarne à la perfection le rôle d’un séduisant tueur.

3) Le Silence des Agneaux (Jonathan Demme, 1991)

© 1991 - MGM

D’après le roman de Thomas Harris, le film raconte l’histoire de Clarisse, engagée par le FBI pour interroger un dangereux psychopathe et mangeur de chair humaine. Le Silence des Agneaux a raflé presque tous les prix lors des Oscars en 1992 : meilleure actrice, meilleur acteur, meilleurs scénario adapté et meilleur film ! Un objet cinématographique étrangement glauque et lauréat de prix bien mérités.

4) Les Rivières pourpres (Mathieu Kassovitz, 2000)

© © 2001 TriStar Pictures

D’après le roman éponyme de Jean-Christophe Grangé, Mathieu Kassovitz réalise ce qui est devenu un des grands classiques du thriller français !

5) Ne le dis à personne (Guillaume Canet, 2006)

Adapté du roman du même nom de Harlan Coben, le film rassemble la crème de la crème du cinéma français avec un casting époustouflant : François Cluzet, André Dussollier, Nathalie Baye, Jean Rochefort, François Borléan, Gilles Lellouche… et j’en passe ! Dans ce film, Margot est tuée et Alexandre n’a pas le temps de la sauver. S’ensuivent alors une série d’événements qui pourraient bien mettre à mal la réputation d’Alexandre.


Commentaires 0

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement