Article7. August 2018

Locarno Festival 2018: «Diane» - Une emprise comique sur le tragique de la vie

Locarno Festival 2018: «Diane» - Une emprise comique sur le tragique de la vie

Lors de la cérémonie d'ouverture de la 71e édition du Locarno Festival sur la Piazza Grande, Carlo Chatrian a évoqué la spécificité de la sélection 2018: des films légers, mais qui n'en sont pas moins courageux. Diane, long-métrage américain de la sélection officielle réalisé par Kent Jones, en est un exemple emblématique.

Diane (Mary Kay Place) vit seule à l’Ouest du Massachusetts et prend soin des autres en passant toujours après eux. La solitude ouvre chez elle de nouvelles formes de perception et d’existence, où passé et présent s’entrechoquent. Voyant sa vie disparaître sous ses yeux, Diane est confrontée à la possibilité du pardon...

Article écrit par Sabrina Schwob et réalisé dans le cadre de la Locarno Critics Academy.

Le film s'ouvre sur une présentation de la protagoniste, Diane (Mary Kay Place), femme d'un certain âge, endormie sur un fauteuil d'hôpital, comme l'indique le son discret d'un cardiogramme. Venue rendre visite à sa cousine atteinte d'un cancer, le soin qu’elle met à s'occuper des autres se confirmera tout au long de la première partie du film, aussi bien dans sa vie privée que professionnelle. Diane se met au service de ses proches avec dévotion, parfois même au détriment d'elle-même, faisant du malheur des autres son fardeau, jusqu'à n'en plus pouvoir et rejeter son agressivité sur autrui. De multiples plans de la route qu'elle effectue en voiture pour rendre visite à ses proches symbolisent cette attitude: son moteur quotidien, c'est d'aider. Mary Kay Place incarne avec beaucoup de justesse et sensibilité cette femme forte aux habits ternes, se fondant dans le décor, s'excusant presque d’exister.

Dans un second temps, l'univers de Diane s'effondre: les personnes qu'elles assistaient se sont prises en main ou s'en sont allées. Elle se retrouve dès lors confrontée à sa douloureuse et destructrice solitude. Jusqu'alors, la solitude était celle des autres, de sa cousine face à la maladie ou de son fils Bryan face aux drogues. Si ce sera pour elle l'occasion de prendre la plume pour une écriture introspective, au lieu de notes indiquant ses différentes tâches de la journée, cela impliquera aussi un retour sur un passé moins glorieux, qu'elle aurait voulu voir enfoui. Le film suggère d'ailleurs, par un effet d'échos entre la situation antérieure et l'actuelle, que son abnégation au profit d'autrui puise ses racines dans la culpabilité d’un péché lointain.

Film sur la vieillesse et la solitude qu'elle entraîne ...

Le renversement qui est dès lors opéré dans les rapports entre elle et son fils est plus intéressant et plus cocasse. Elle est invitée à manger chez Bryan, en présence de sa femme, religieuse fervente et fanatique; il est convaincu de devoir à son tour sauver sa mère en lui indiquant le chemin à suivre pour atteindre la révélation. En même temps que s'installe le malaise le comique émerge, venant alors discréditer les propos, pourtant non dénués de sens, de Bryan.

Comme une lumière douce et chaleureuse qui adoucit la neige omniprésente sur toute la durée du film, Diane, malgré son caractère potentiellement dramatique, évite cet écueil, justement par sa forme souvent légère et la distance prise par le réalisateur avec les protagonistes lorsqu'ils se laissent aller au pathos. Par exemple, suite à un excès de consommation d'alcool, Diane pleure seule sur son sort jusqu'à sa voiture. Aucune musique ne rend cet instant emphatique, la caméra est située à distance et son visage nous est caché. Les personnages recourent eux-mêmes au comique, parfois pour supporter les épisodes dramatiques de la vie (l’attente illusoire d'un mari disparu depuis longtemps va provoquer le rire chez le spectateur), ou malgré eux, en réagissant agressivement aux propos maladroits d'une collègue dans le cas de Diane. Film sur la vieillesse et la solitude qu'elle entraîne, Diane aborde avec douceur le caractère tragique de la vie.

Note -> 3/5 ★

Toutes les informations sur Diane


Commentaires 0

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement