Critique9. Oktober 2017

Kingsman: The Golden Circle I Interminable et bancal

Kingsman: The Golden Circle I  Interminable et bancal
© Fox

La suite de Kingsman, avec le retour de Colin Firth.

L'histoire

Désormais parfaitement intégré aux Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, Gary Unwin alias Eggsy découvre l’existence d’un nouvel ennemi mystérieux, qui domine le marché de la drogue : le Cercle d’or, dirigé par l’étrange Poppy Adams. Lorsqu’elle détruit le quartier général Kingsman et s’en prend à ses agents, Eggsy et Merlin n’ont d’autre choix que de s’envoler vers les Etats-Unis pour s’allier aux Statesman, leurs homologues américains. Ensemble, ils vont tenter d’arrêter Poppy, qui a mis au point un plan pour émerger sur la scène publique…

© Fox

La critique (par Geoffrey Crété)

Si Kingsman a bénéficié en 2014 d’une popularité folle en masquant ses grosses ficelles et son manque d’originalité avec un humour, de l’action, un peu de folie et un second degré efficaces, la suite s’en sortira probablement moins bien. Plus d’acteurs, plus d’argent et plus de bruit : Kingsman : The Golden Circle reprend soigneusement sa petite formule et empile du cool à tous les étages. Channing Tatum en cowboy, Jeff Bridges en chef des cowboys, Halle Berry en intello à lunettes, Julianne Moore en sociopathe, et même Colin Firth ramené d’entre les morts grâce à une pirouette de bas-étage…

© Fox

Convaincu que plus il y en aura, mieux ce sera, Matthew Vaughn offre sa dose au public séduit par le premier. Mais l’effet de surprise n’est plus là, et cet interminable film (2h21) est bancal. Trop d’intrigues, trop de personnages, trop de clins d’œil, trop de tics de mise en scène (ces affreux faux plans-séquences dénués de fluidité et blindés de ralentis) : trop obsédé à l’idée d’être le film cool par excellence, Kingsman 2 se révèle finalement bien plat et banal.

Note de la rédaction -> 2/5 ★

La bande-annonce

USA - 2017 - Action

Réalisateur: Matthew Vaughn

Acteur: Taron Egerton, Channing Tatum, Julianne Moore, Halle Berry


Commentaires 0

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement