On voulait tout casser France 2015

Critique du film

On voulait tout casser

Critique du film: Geoffrey Crété

Lorsque Kiki apprend qu’il est condamné par un cancer et n’a plus que quelques mois à vivre, sa vie s’écroule. Mais parce qu’il refuse de laisser cette nouvelle détruire ses proches, il décide de cacher la vérité à ses meilleurs amis Bilou, Gérôme, Tony et Pancho, avec lesquels il forme un groupe inséparable. Lorsqu’il leur annonce son intention de partir faire le tour du monde en bateau, ils sentent que quelque chose a changé…

De A à Z, On voulait tout casser est un désastre. De ses dialogues sirupeux à ses personnages caricaturaux, de son Kad Merad déplorable à ses ficelles grossières, de sa musique ridicule à sa mise en scène transparente : difficile de sauver ne serait-ce qu’une chose (si on insiste, Benoît Magimel et Vincent Moscato, moins mauvais que les autres) de ce téléfilm catapulté dans les salles de cinéma pour démontrer les dérives d’un système de production monstrueux. Comme une mauvaise plaisanterie qui se transforme en épreuve, le film de Philippe Guillard s’éternise, englué dans un sentimentalisme indigeste, d’une simplicité si effarante qu’on croirait à une piètre parodie de ces films de pote sur la vie, les femmes, les rêves, et le néant des vies ordinaires. Laissons donc ce navet reposer en paix en l’évitant coûte que coûte, sous peine de perdre un peu de sa foi en un certain cinéma populaire.

26.05.2015

1

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Drunk

Wonder Woman 1984

Chaos Walking

Adieu les cons