CH.FILM

Tout feu‚ tout flamme Suisse 2014 – 86min.

Critique du film

Tout feu tout flamme

Critique du film: Geoffrey Crété

Saint-Gall, Suisse. Derrière les murs de briques de la fonderie naissent les œuvres monumentales et iconoclastes de célèbres artistes comme Urs Fischer, Peter Fischli, Mariana Castillio Deball, Paul McCarthy, Alex Hanimann et Hans Josephsohn. Une équipe de passionnés se met ainsi au service de ces esprits pour donner vie à leurs rêves, en partie produits à Shanghai.

Un coq géant se compose près d’une gigantesque femme en argent chromé, dont les yeux vides posent problème. Plus loin, un artiste malade, cloué dans un lit suite à une attaque, commente l’une de ses œuvres : une femme elle-aussi couchée et amochée. Tout feu tout flamme offre un voyage imprévisible et surprenant dans le royaume méconnu du métal et des flammes, terre de naissance d’œuvres aussi connues que le coq bleu de près de 5 mètres imaginé par Katarina Fritsch et qui trône sur Trafalgar Square. Une fois n’est pas coutume, ce sont non plus les artistes mais les réels artisans qui sont sous les projecteurs dans le documentaire d’Iwan Schumacher, qui s’infiltre dans ces mystérieux ateliers où des dizaines d’hommes et femmes construisent littéralement les rêves les plus fous. Une tâche difficile, secrète, presque mystique, résumée par l’un des ouvriers : « L’artiste a mis 15 secondes à créer cette motte ; on travaille sur la sculpture depuis deux ans ».

28.01.2015

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Justice League

Zack Snyder's Justice League

The Pink Cloud

Ich bin dein Mensch