Quai d'Orsay France 2013 – 113min.

Critique du film

Quai d'Orsay

Critique du film: Agathe Tissier

Un ministre engage un jeune diplômé de l'ENA pour rédiger ses discours qu'il veut brillants.

Alexandre Taillard de Worms (Thierry Lhermitte) est à la tête du Ministère des Affaires Etrangères et rien ne lui tient plus à coeur que de briller devant ses homologues qu'il tient à impressionner avant tout par son verbe. C'est alors qu'il confie à un jeune énarque, Arthur Vlaminck (Raphaël Personnaz) la rédaction de ses discours. Mal à l'aise dans son costume trop grand, ce dernier doit composer avec la meute qui entoure le ministre (Niels Arestrup, Bruno Raffaelli) mais surtout avec les indications tranchées de son commanditaire: entre ses citations de penseur qu'il surligne au stabilo jaune, ses injonctions directives et les conseils en terme de prose de certains de ses amis, le Ministre semble croire que ses laius sont le fruit de son propre talent! En attendant, il est attendu à l'ONU où il doit allocutionner dans le but de ramener la paix en Oubanga en évitant tout conflit guerrier...

D'après la BD éponyme de Christophe Blain et Abel Lanzac, librement inspirée du personnage de Dominique de Villepin, cette plongée au coeur de la vie politique française fait moins mouche que sa version dessinée. L'air un peu trop goguenard et riant de Thierry Lhermitte atténue la prestance censée intimidante de son personnage au point que ce Quai d'Orsay flirte par moments avec le farce politique.

04.01.2016

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

steve_cyprien

il y a 6 ans

Grand fan de la bd, j'avais très envie de voir ce film, et j'en suis sorti déçu.
Le casting est remarquable, et ça a été une excellente surprise. Mais les scènes se suivent et on s'enfonce dans une petite comédie qui fait parfois sourire mais n'a pas grand intérêt.
Dommage


screampunk

il y a 7 ans

Décevant en tout point!


chalinghi

il y a 7 ans

très drôle et divertissant. belle performance de Thierry Lermite. quelques longueurs parfois mais reste un film très agréable à regarder.


Autres critiques de films

Justice League

Sorry We Missed You

Douleur et gloire

God Exists, Her Name is Petrunya