CH.FILM

Sâdhu Inde, Suisse 2012 – 90min.

Critique du film

Sâdhu

Valérie Lobsiger
Critique du film: Valérie Lobsiger

Un ermite décide de sortir de sa grotte après 8 ans d'isolement pour se rendre à un pèlerinage.

Sâdhu signifie en hindi celui qui cherche la vérité. Dans ce but, le sâdhu à lunettes Suraj Baba s'est retiré depuis 8 ans à 3200 m d'altitude dans une grotte à la source du Gange. Il chante (en anglais) en s'accompagnant à la guitare, entretient un feu de bois, fait son pain, prie et fait ses ablutions. Mais la vie n'a rien d'idyllique car, confie-t-il, il connaît des moments insupportables d'ennui, de solitude, de doute, de frustration : la paix est difficile à trouver. Il décide, pour «effectuer un changement» d'accomplir le pèlerinage de la Kumbhamela. Après s'être réjoui de partager la même humanité que les autres sâdhus, il réalise bien vite qu'il ne veut se laisser imposer par personne un code de conduite. En quête de lui-même, il décide de poursuivre vers les lacs sacrés...

Le jeune cinéaste valaisan Gaël Métroz a suivi, partagé la vie et filmé pendant un an Suraj Baba. Il nous montre un homme indécis et confus et c'est cela qui nous le rend sympathique, d'autant plus quand il a un peu trop bu, certainement pas un donneur de leçons assoiffé de reconnaissance. «L'esprit veut toujours s'évader et c'est cela qui est difficile»: à la sortie du film, on se sent plus humain et considérablement moins seul.

06.03.2013

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Fantimette

il y a 7 ans

De belles images et quelle incroyable vie!


coper_nick

il y a 8 ans

Une rencontre destabilisante avec ce Sadhu, sa quête, ses doutes.
<br>Un très beau documentaire à voir et revoir pour se troubler et tenter de se trouver.


audrey42

il y a 8 ans

De magnifiques images, une totale découverte d'un autre monde (je ne savais pas que les sâdhus étaient aussi nombreux), une belle rencontre (même si on ne voit pas le réalisateur). Un contraste entre notre monde d'opulence, notre excès de matérialisme et une vie d'un total dénouement mais riche de réflexions. Le protagoniste est incroyable. Une question me taraude : qu'est-il devenu aujourd'hui ?Voir plus


Autres critiques de films

Justice League

Zack Snyder's Justice League

The Pink Cloud

Ich bin dein Mensch