Rabiye Kurnaz gegen George W. Bush France, Allemagne 2022 – 119min.

Critique du film

Rabiye Kurnaz gegen George W.Bush

Cornelis Hähnel
Critique du film: Cornelis Hähnel

Nouvelle comédie d’Andreas Dresen, le cinéaste s’attaque, non sans humour, au parcours de Murat Kurnaz, ancien détenu à Guantanamo.

De janvier 2002 à août 2006, Murat Kurnaz a été détenu sans accusation au camp de Guantanamo. Rabiye Kurnaz vs. George W. Bush, film en compétition à Berlin du réalisateur Andreas Dresen, raconte cette histoire du point de vue de sa mère, Rabiye (Meltem Kaptan). Dans le scénario intelligent de Laila Stieler, cette scandaleuse affaire n'est pas traitée comme un thriller judiciaire, mais avec une désinvolture rafraîchissante, entre une tarte aux pommes et un karaoké dans le salon de Kurnaz. Après Gundermann en 2018, Dresen convainc à nouveau. Par son regard tendre sur ses personnages, il réussit un difficile exercice d'équilibriste et raconte une histoire sérieuse à travers une tragicomédie profondément touchante.

Berlinale 2022

(Texte de Cornelis Hähnel. Adapté de l'allemand par Maxime Maynard)

18.02.2022

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Bullet Train

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Nope

Top Gun: Maverick