Whitney Houston: I Wanna Dance with Somebody Etats-Unis 2022 – 144min.

Communiqué de presse

Whitney Houston: I Wanna Dance with Somebody

WHITNEY HOUSTON: I WANNA DANCE WITH SOMEBODY est une célébration puissante et triomphale de l'incomparable Whitney Houston. Réalisé par Kasi Lemmons, écrit par le nominé aux Oscars Anthony McCarten, produit par le légendaire directeur musical Clive Davis et avec Naomi Ackie, lauréate d'un BAFTA Award® dans le rôle principal, le film est un portrait sans fard de la femme complexe qui se cache derrière The Voice. Dans ce film produit par Clive Davis, légendaire producteur de musique et découvreur de Whitney, Naomi Ackie, lauréate d'un BAFTA Award, tient le rôle principal, alors que Kasi Lemmons assure la réalisation. Le scénario a été écrit par Anthony McCarten, nominé aux Oscars pour «Bohemian Rhapsody». De la jeune membre d'une chorale du New Jersey à la reine des charts et des awards, le public est entraîné dans un voyage inspirant, énergique et plein d'émotions à travers la vie et la carrière de Whitney Houston. Des spectacles époustouflants et une bande-son des plus grands tubes de l'icône comme vous ne les avez jamais entendus. Don't you wanna dance?

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Sequoia

il y a 26 jours

À part le plaisir d’écouter la voix magnifique de Whitney Houston, ce biopic est le moins bon de tous ceux que nous avons vus ces dernières années. Le film manque de tension dramatique et le scénario laisse à désirer: Whitney grandit sous l’aile de sa mère chanteuse, elle commence dans la chorale de celle-ci puis elle est prise en charge par un agent loyal grâce auquel elle va de succès en succès sans surprise et sans le moindre accroc. Son seul drame est qu’elle tombe dans la drogue, comme toutes les stars, ma foi, mais elle s’en sort. Tout lui réussit et elle tire son épingle du jeu, y compris en gardant auprès d’elle et son amante et son mari. Aucune péripétie n’est exploitée, tous les drames potentiels sont vite escamotés : la violente scène de ménage de ses parents au début du film est vite oubliée, l’effroyable scène de jalousie de son amante ne porte à aucune conséquence, sa grande dispute avec son mari non plus, il la trompe, elle le quitte mais il continue à faire partie de son entourage, son père dilapide son argent, elle se fâche, elle menace mais sans plus. Tout est lisse, sans relief et quelque peu ennuyeuxVoir plus


vincenzobino

il y a 1 mois

Bohemian Queen of the heart
1983: la jeune Whitney est choriste pour sa mère Cissy, Cette dernière ne pouvant chanter un soir de concert, la jeune femme la remplace et est remarquée par l’impresario Clive Davis qui va lancer sa carrière... et les ennuis l’accompagnant.
Le voici cet attendu biopic sur une autre idole de la Pop. Après Freddie et Elvis, au tour de ma Queen of singers. Un assez fort moment suspendu dans le temps.
Si le tout premier plan nous annonce une cérémonie récente, c’est bien un retour aux sources qui nous est proposé. Comment la star Whitney est née et comment son orientation sexuelle d’alors ainsi que la pression parentale et surtout paternelle allait pouvoir se mêler au prix à payer pour être une star.
Si vous avez grandi avec la carrière de Whitney et éprouvé la même rage sur sa véritable liaison toxique, vous allez approuver le traitement réservé à son « mari » et à son père. Vous allez vibrer sur les performances vocales très fortes avec une surprise au générique de fin. Mais vous allez également regretter que la décennie 1990 soit si rapidement évoquée sur un plan musical, notamment l’absence d’un duo auquel « je croyais ».
Cette petite imperfection est néanmoins compensée par la justesse de traitement envers Whitney et ce gâchis déclinant sa seconde partie de carrière mais offrant un moment musical rare peu avant sa disparition. Et cette séquence nous réconciliera et permettra de retrouver notre idole.
Pour l’interpréter, la pour moi inconnue Naomi Ackie est absolument stupéfiante: dès l’instant où l’on entend la chanson titre du film ce n’est plus Naomi que nous voyons mais Whitney interprétant d’outre-tombe son propre rôle. Stanley Tucci et Nafessa Williams sont également brillants.
Et bien sûr le son exceptionnel ainsi que la nostalgie sur le générique final ne fera nullement regretter le voyage.
A recommander.Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


Eric2017

il y a 1 mois

Tout d'abord un grand coup de chapeau à Naomi Ackie car interprété cette "VOIX" n'est pas une chose simple lorsque l'on est pas soi-même chanteuse. Tant dans la gestuelle, que dans les expressions du visage, on a vraiment le sentiment que c'est l'actrice qui chante. Dans ce biopic sexe-drogue etc... sont effleurés sans jamais tombé dans l'excès dramatique, mais tout y est très clair. J'ai beaucoup aimé ce film. (F-27.12.22)Voir plus


Autres critiques de films

Avatar: La Voie de L'Eau

Le Pire Voisin Au Monde

Le Chat potté 2: La dernière quête

Astérix & Obélix : L'Empire du Milieu