Nightmare Alley Etats-Unis 2021 – 150min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

10

9

4

1

1

4.0

25 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

jean_daniel_marcuard

il y a 5 mois

Film horriblement lent et soporifique. La plupart des personnages n'ont pas personnalité (ça doit être voulu...). Le scenario est peu plausible à la base, et le résultat après mise en scène m'a fait penser à un "Mary Poppins" pour adulte.
La seule chose que j'ai apprécié ce sont les décors...Voir plus


CineFiliK

il y a 5 mois

“Jusqu’en enfer”

Homme trouble, Stanton Carlisle débarque dans une fête foraine en quête d’une vie nouvelle. Embauché, il va s’initier à la fausse télépathie et vite comprendre les avantages qu’elle peut lui offrir.

Dans une maison délabrée au milieu de rien, Stan tire avec peine un cadavre emmitouflé. Un trou dans le plancher lui servira de tombeau. Une cigarette allumée et c’est le feu qui réduira en cendres toute trace de son passé. Lorsque la bête humaine de la foire s’échappe, c’est dans une attraction fantôme, où les miroirs reflètent l’âme des pécheurs, qu’elle est retrouvée. La descente aux enfers se poursuit à New York. Au prix de la vérité, Carlisle devient l’associé du diable qui s’habille en robe fourreau. Un pacte satanique impliquant des bouches vénéneuses, des cicatrices que l’on baise et des « je t’aime » mensongers. Le plus douloureux est de finir par y croire. Dans ce monde aux portes de la Grande Guerre, où le bien convoite le mal, Jésus a disparu. Il ne reste qu’un « nous » face à nos propres choix, sous l’œil accablant non plus de Dieu, mais d’un fœtus nommé Hénoch.

Le conte horrifique et très élégant de Guillermo del Toro nous fascine dès les premières images sans pour autant parvenir à nous émouvoir. Les événements s’enchaînent rapidement avant que les lieux léchés n’affectent les tristes sires qui s’y démènent. Les monstres sous chapiteau ne sont pas ceux qui finissent dans une cage. Quant au luxe élancé de la grande ville, il ne fait que dissimuler une avidité noire et criminelle. Mentalisme et psychiatrie se confondent dans la manipulation des esprits affaiblis et crédules. La pluie et la neige n’éteignent pas les flammes qui, dans la tragédie d’une fin attendue, consument le charlatan.

(7.5/10)Voir plus

Dernière modification il y a 5 mois


Eric2017

il y a 5 mois

Excellente reconstitution de l'époque 1941 mais je reste très mitigé sur l'histoire ! Ce film est assez soporifique. Belles prestations de Cate Blanchett. Sinon rien. (F-23.01.22)


Watchlist