J'adore ce que vous faites France 2021 – 91min.

Critique du film

Gérard Lanvin doit composer avec un fan très collant

Emma Raposo
Critique du film: Emma Raposo

Dans cette nouvelle comédie signée Philippe Guillard, Gérard Lanvin joue son propre rôle face à un fan un peu trop insistant interprété par Artus. Un film en forme de « buddy movie » tout juste divertissant.

Mais à peine arrivé sur place, la piscine de la maison libère une odeur nauséabonde. Momo Zapareto (Artus), agent d’entretien, est dépêché sur les lieux. Serviable et très sociable, Momo est aussi très fan de Gérard. Un peu trop fan même. Le tournage, qui devait être un moment mémorable dans la carrière du comédien, va vite se transformer en un calvaire. L’acteur, qui aspirait à un peu de tranquillité pour se concentrer sur son travail, va devoir composer avec ce fan beaucoup trop collant à son goût.

Il est partout, tout le temps. C’est le genre de personne agaçante au possible, mais à qui, bizarrement, il est impossible de dire non. Il débarque sans prévenir avec sa maman, sa sœur, la voisine et l’oncle, s’invite chez les gens à l’improviste avec une paella géante, klaxonne à tout va dans sa camionnette et fait ami-ami avec tout le monde. Momo est la définition même du mot envahissant. L’humoriste Artus se glisse avec aisance dans la peau de ce personnage taillé sur-mesure pour lui. Tête à claque, mais parfois touchant, le personnage de Momo exacerbe les sentiments. De l’agacement le plus total, à une sorte d’attachement étrange et involontaire, le comédien français incarne ce fan insupportable à la perfection. Face à lui, Gérard Lanvin joue son propre rôle. Acteur renommé, mais taciturne, il forme un tandem complètement dépareillé avec son admirateur.

J’adore ce que vous faites est le 4ème film de Philippe Guillard, et sa 3ème collaboration avec Gérard Lanvin. Après Le fils à Jo (2011), et Papi Sitter (2020), l’ancien joueur de rugby reconverti en cinéaste et le comédien sont à nouveau réunis dans une comédie inscrite dans la plus pure tradition du « buddy movie ». On ne compte plus le nombre de films narrant les péripéties de deux personnages antagonistes qui finissent par s’apprivoiser et devenir les meilleurs potes du monde. De L’Emmerdeur (1973), en passant par Le Boulet (2002) ou Intouchables (2011), le cinéma français regorge de ces récits « feel good » où les paires les plus improbables finissent par accorder leur violon.

Et pourtant, J’adore ce que vous faites n’atteint pas vraiment son but. Bien qu’on y retrouve toutes les bonnes vielles ficelles de ce type de comédie, l’histoire s’essouffle vite autour de ce personnage un peu niais et débordant. Malgré quelques blagues qui font sourire plus que rire aux éclats, le récit tourne assez vite en rond et ne divertit que sommairement. À la fin, on ressort de la séance en ayant déjà oublié la majeure partie du film, et en peinant à se rappeler la moindre blague.

16.05.2022

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 1 mois

Sincèrement au départ je m'attendais à voir une belle comédie. Malheureusement à l'arrivée c'est un film qui devient très vite agaçant et presque pénible à regarder. On y rit très très peu et Lanvin , que j'aime beaucoup, est constamment dans la même expression. Dommage de ne pas exploiter un acteur aussi talentueux. Quant Artus et bien on le prend en grippe très vite tant son rôle est pénible. Ce genre de film a généralement du succès commeL'EMMERDEUR version Ventura-Brel, Le boulet avec Poelevoord, mais là ce n'est pas bon du tout. Dommage. (G-29.05.22)Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


Autres critiques de films

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Top Gun: Maverick

Jurassic World : Le Monde d'après

Elvis