Irréductible France 2021 – 85min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

1

0

1

2

0

3.0

4 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 22 jours

« Fonction publique »

Perdu dans la forêt amazonienne avec son guide chauffeur et traducteur, Vincent Peltier se fait enlever par une tribu indigène qui décidera de son sort. S’ils jugent l’homme malhonnête, une mort terrible s’ensuivra. Pour sa défense, Vincent se met à leur raconter son histoire et pourquoi il en est là.

A la question sur ce qu’il voudrait faire plus tard, le petit garçon répond sans hésiter : « Je veux beaucoup de temps libre et avoir l’impression d’être en vacances, même quand je travaille ». Il deviendra donc fonctionnaire comme son père. Une vie pépère jusqu’au jour où le gouvernement décide de faire des économies en licenciant. Acculé par une inspectrice vorace et un ministre carnassier, l’irréductible s’accroche et se retrouve très loin à occuper des postes improbables.

Pour son premier film solo derrière la caméra, Jérôme Commandeur ne prend pas trop de risques et se fait plaisir. Il décalque un succès italien et s’offre un tour du monde, de la jungle équatorienne – la Réunion en réalité – au Groenland, en passant par la Suède. Il s’entoure également de têtes comiques comme Gérard Darmon, Valérie Lemercier et le désormais syndicaliste Christian Clavier pour quelques apparitions amicales. On craint vite l’avalanche de clichés sur le métier : paresse, corruption, argent facile, congés maladies, apéros entre deux pauses, impossible d’y échapper. Quant aux Scandinaves, c’est nudité, blondeur et hareng fumé au menu. Grâce à Dieu, l’autodérision est partagée et ce Français très moyen sait rire également de lui, de son pays et de ce système étatisé. Tout cela sous l’œil farfelu et bienveillant de Laetitia Dosch qui lui délègue tout naturellement la masturbation de l’ours polaire : « Je vous laisse entre hommes, car moi j’ai peur de m’attacher. »

(6/10)Voir plus

Dernière modification il y a 21 jours


Eric2017

il y a 2 mois

Vu en avant-première ce 13 juin dernier en. présence du réalisateur. Cette comédie aurait pu être tout à fait sympa. Or, il n'en est rien ! Petit scénario adapté d'une comédie italienne remodelée à la sauce française, je n'ai pratiquement pas ri et à la limite de m'ennuyer. Quant au réalisateur, il a été à l'image de son film jouant la "star" en ne se laissant pas approcher et en faisant même bloquer la sortie de la salle quelques secondes afin qu'il puisse quitter le complexe du Flon sans être importuné(C'est ce que j'en ai déduis). Peut-être devait-il prendre le train ou l'avion....! Ce qui me fais dire un grand MERCI à tous les autres comme Leconte, Annaud, Lhermitte, Laroque qui sont restés disponibles pour leur public en signant quelques autographes et en se laissant photographier (F-13.06.22)Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


Watchlist