Ainbo - Princesse d'Amazonie Pays-Bas, Pérou 2021 – 84min.

Critique du film

Un message écologique fort pour un film décevant

Peter Osteried
Critique du film: Peter Osteried

De nos jours, il n’est plus rare d’être confronté à des films d’animation du monde entier. Une coproduction péruvienne/néerlandaise n'est pas si surprenante. La compagnie sud-américaine nous présente une idée originale, qu’elle espère démarquer du reste du paysage cinématographique, grâce à une thématique mystérieuse pour nombre d’entre nous : la mythologie amazonienne.

La jeune Ainbo a grandi dans les profondeurs de l'Amazonie. Elle mène une existence paisible loin de nos civilisations excitées et bruyantes. Sa vie tranquille est brusquement interrompue par l'exploitation forestière qui menace de tout détruire et de réveiller Yacuruna, un esprit maléfique. Afin de le contrer, la jeune fille se tourne vers Motelo Mama, l'esprit mère bienveillant de l'Amazonie, qui lui dévoile qu’elle seule possède le pouvoir de sauver son village.

Un folklore intéressant et dépaysant n’est malheureusement pas suffisant dans la course contre les grosses productions américaines. Leurs studios ont régulièrement adopté, avec succès, des mythologies et folklores internationaux, en créant des films souvent touchants et poétique. On pourrait penser Ainbo - Princesse d’Amazonie plus consistant. Les réalisateurs semblent avoir construit un projet sincère. Mais il est regrettable de constater que ce même projet ne racle que la surface d’une thématique qui aurait mérité un traitement plus approfondi.

La comparaison avec les productions américaines est permanente. Nous pouvons remarquer régulièrement les différences apportées par un budget. Ce manque de moyen se ressent dans l'animation qui, bien que correcte, reste d’une qualité quelconque. Les détails sont faiblement exploités, les perspectives peu audacieuses, la flore et la faune un tantinet moins naturelles qu’elles auraient pu l’être. Le design des personnages reste agréable et possède un certain charme, mais le scénario nous plonge trop brutalement dans une mythologie que bien peu de gens connaissent. L'histoire en ressort cahoteuse.

Le film ne peut nier sa grande inspiration Disney. «Moana» nous vient directement à l’esprit dans la première partie. Même s’il finit éventuellement par trouver sa personnalité propre, Ainbo - Princesse d’Amazonie n'en reste pas moins une déception. La tentative ambitieuse de rivaliser avec les grands studios d’animation reste honorable, mais le film échoue tragiquement. Il n’en reste pas moins un bon divertissement pour les plus jeunes téléspectateurs

(Traduit et adapté de l’allemand par Maxime Maynard)

13.07.2021

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Dune

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux

Spirale: L'héritage De Saw

Tom and Jerry