The Assistant Etats-Unis 2019 – 87min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

2

5

1

0

5

2.9

13 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 30 jours

“#MeToo”

Engagée depuis peu dans une société de production, Jane soupçonne fortement son patron d’être trop proche des jeunes actrices pleines d’espoir qu’il rencontre. Doit-elle fermer les yeux et se taire ?

Le travail de Jane n’a rien d’une sinécure. Première arrivée, dernière partie. Habitant la banlieue modeste de la grande ville, elle découvre et quitte les hauts immeubles de Manhattan figés dans la nuit hivernale. Sa journée paraît interminable. Répondre au téléphone, commander les repas, préparer le café, imprimer les rapports, réserver les voitures et les hôtels, certes. Ramasser les miettes, les seringues de Monsieur, affronter les questions désespérées de Madame et nettoyer les traces laissées sur le sofa, ce n’était pas inscrit au contrat. Sans « bonjour » ni « s’il vous plaît », l’assistante appliquée, transparente et corvéable à merci, s’accroche à son rêve de carrière. Quitte à devenir complice involontaire ?

Le monde décrit par une mise en scène quasi clinique glace le sang et rappelle sans détours celui mis en place en son temps par Harvey Weinstein. Le film choisit judicieusement de ne jamais montrer ni nommer son prédateur dont les passages dans le couloir, les éclats de voix derrière la porte, les coups de téléphone enragés ou les messages ambigus oppressent et terrifient tous ceux qui l’entourent. Dans ces bureaux frigides et quelque peu datés, il ne reste guère de place pour l’humain. Au point de s’entendre dire : « N’ayez crainte, vous n’êtes pas son genre » ou « Elles ont plus à y gagner que lui ». Au milieu des loups, on souhaite vite que la blonde agnelle montre ses crocs et dévore ce système carnassier. Mais hélas, la réalité n’est pas le cinéma.

7.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 26 jours


Sequoia

il y a 1 mois

Une petite secrétaire ennuyeuse, qui fait un boulot ingrat dans une boîte de production. Elle soupçonne le grand boss de profiter des jeunes actrices. Cela la perturbe mais l’indifférence des autres, leur cynisme et la loi du silence lui font comprendre que c’est comme ça et qu’il faut accepter si on veut faire son chemin.

Kitty Green (la réalisatrice) semble avoir découvert l’eau chaude et elle tient à partager avec nous sa grande découverte, coûte que coûte (pour nous).

C’est sûrement l’un des films les plus ennuyeux que j’ai jamais vus. Sans intérêt pour quelque public que ce soit (pour peu qu’on soit honnête).Voir plus


Watchlist