Tenet Royaume-Uni, Etats-Unis 2020 – 150min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

44

30

10

7

7

4.0

98 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Sequoia

il y a 1 mois

Un bon James Bond haletant. Scénario complexe, oui, et alors? C’est du Nolan dans toute sa gloire. Pas besoin de comprendre par quel mécanisme s’effectuent les va-et-vient incéssants entre le présent et le futur. C’est secondaire. Oubliez l’espace-temps, acceptez la donne et laissez-vous porter par les belles séquences du film, par le bon suspense et par l’excellente bande son.Voir plus


CineFiliK

il y a 1 mois

“Demain ne meurt jamais”

Un agent américain infiltré participe à une prise d’otages dans l’opéra de Kiev. Sa mission, récupérer un objet mystérieux et convoité par beaucoup. Mis en danger durant l’opération, il est sauvé par une balle inversée tirée par un soldat sorti de nulle part. Ainsi commence une lutte intense afin d’éviter une Troisième Guerre mondiale temporelle, plus dévastatrice qu’un « holocauste nucléaire ».

Autant dire que les premières scènes qui s’enchaînent à la vitesse d’un projectile risquent d’épuiser le spectateur le moins éveillé. On parcourt le monde en un claquement de doigt, multiplie les personnages furtifs et dégaine des théories pseudo-métaphysiques sur l’entropie. « Ne cherchez pas à comprendre, conseille une chercheuse, mais ressentez-le ». Progressivement, le puzzle inversé se remet en place, gagne en signification et procure un certain plaisir. A la recherche du temps perdu, le film évoque un James Bond sophistiqué retournant vers le futur pour combattre Terminator. Un scénario exagérément alambiqué qui donne le vertige, mais aurait gagné en puissance émotionnelle s’il permettait à ses personnages de dépasser leur rôle archétypique. Le Protagoniste du film, John David Washington, n’est même pas (pré)nommé. A lui seul, le palindrome événementiel de Christopher Nolan ne parviendra pas à sauver le cinéma en 2020, mais il demeure une réalisation spectaculaire à découvrir principalement sur grand écran.

7.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


moimemeclement

il y a 2 mois

TENET est écrit et réalisé par Christopher Nolan.
Je ne vous l'apprend pas.
L'idée du film est très bien pensé malgré le fait qu'on ne comprend pas tout le film d'une fois le générique lancé.
Je me réjouis de le revoir à nouveau.
Je vous conseil d'aller voir ce film qui mérite plus qu'il le disent dans les critiques publiés sur YouTube.
Je vous conseil de ne pas visionner les critiques du film avant le film.
Les critiques de TENET ne donnent pas envie de regarder le film.
Personnellement, j'ai passé un bon moment durant 2 h 30.
J'ai préféré le film que la bande annonce.
TENET n'est pas écrit depuis la fin.
J'aurais préféré que le scénario soit du début à la fin à l'envers.
Mais, on ne peut pas être parfait dans tous les détails.
Je vous souhaite du plaisir en regardant TENET.Voir plus


Casper73

il y a 2 mois

No time to lie
Enfin, le dernier Nolan est un film généreux qui nous offre un héros entre James Bond et Kingsmen avec la palette du réalisateur d’interstellar. Sans, selon moi, toucher la hauteur d’Inception, il permet un extraordinaire moment de cinéma.
De plus, dans un carré magique (opéra aéroport sator tenet) rehaussé par la classe de John David Washington et la gouaille de Robert Pattinson, les scènes d’action sont dosées et sans violence gratuite. J’aurais aimé le rôle de l’héroïne féminine un peu plus affirmé mais j’ai découvert grâce à elle que la crème solaire pouvait aider à faire disparaître un corps et une boîte à bijoux receler l’arme d’une femme.
Dans le but d’éviter une troisième guerre mondiale, des hommes sont formés à contrer une digression temporelle et à rechercher une fuite de plutonium, pour commencer.Voir plus


vincenzobino

il y a 3 mois

Bons baisers de ces dames.
Opéra de Kiev: une représentation est sur le point de débuter lorsqu’un commando l’investit afin d’attraper un oligarque russe, Sator. Pourquoi donc la CIA s’intéresse tant à cet individu pouvant déclencher la fin de l’humanité? Un agent choisi comme protagoniste est appelé à vivre une étrange mission à travers l’espace-temps.
Le voici donc cet opus Nolanien 2020, impatiemment attendu par votre serviteur. Le synopsis présentait une sorte de James Bond 007. Le cocktail s’avère explosif et irritant à la fois.
Durant la première heure, vous n’allez pas comprendre grand chose et avec raison : une apparente mission de sauvetage de la planète avec son lot espace-temps familier chez Chris; de multiples interrogations sur bien des personnages et un sentiment de prise de tête certain.
Il faut, et c’est la force du film, attendre l’ultime tiers pour y voir clair et comprendre le message et l’hommage à la fois de Nolan: un message contradictoire avec son entame, et un hommage envers vous, Mesdames!!! Prêtez particulièrement attention à deux protagonistes féminines dont le rôle sera primordial.
Toujours la même virtuosité de mise en scène avec certes une écriture plus complexe à mon sens que Interstellar, voire Inception, mais un sentiment final de mission accomplie.
A recommanderVoir plus


Eric2017

il y a 3 mois

Du pur Nolan ! Un film haletant et néanmoins complexe d'un bout à l'autre. Le montage de cet opus a dû être très complexe. Nolan a mis sept ans pour finalisé son script, et quel superbe travail car ça frise la perfection. Peut-être que ce film demande a être vu une deuxième fois. Des acteurs au top avec une mention à Branagh que l'on voit trop peu. Encore une petite précision, j'ai vu le film en 4DX et ça n'apporte absolument rien. Il y a du progrès à faire. (F-29.08.20)Voir plus

Dernière modification il y a 3 mois

vincenzobino

il y a 3 mois

Je relativise : à mon avis pas besoin d’un second visionnage. Ça paraît étrange aux deux tiers du film mais lorsque l’on comprend les différents rôles joués, tout s’éclaircit...


Watchlist