La Daronne France 2020 – 106min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

6

8

2

0

1

4.1

17 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Sequoia

il y a 13 jours

Isabelle Huppert et Hyppolite Girardot, excellent choix pour ce film agréable et sympa. Nous avons passé un bon moment. Isabelle Huppert, toujours excellente, fidèle à elle- même, mais c’est bien comme ça qu’on l’aime. Sans être un chef-d’œuvre, le scénario, cousu de fil blanc n’est pas sans intérêt.Voir plus


TOSCANE

il y a 25 jours

Je me suis bien amusée. Isabelle Huppert très drôle et excellente. Malgré quelques excès pas trop crédibles, ce film est très réussi.


Eric2017

il y a 1 mois

Cette comédie policière est drôle. J'ai bien ri et je trouve dommage de ne pas voir plus souvent Isabelle Huppert dans des comédies. Elle y est toujours excellente. Dans l'ensemble c'est un très bon film où l'on ne s'ennuie pas un instant. (G-20.09.20)


CineFiliK

il y a 1 mois

“Double jeu”

Patience Portefeux travaille pour la police. En tant qu’interprète, elle traduit les propos des trafiquants arabes arrêtés ou placés sur écoute. Lorsqu’elle parvient secrètement à mettre la main sur une grande quantité de drogue, elle se dit que l’occasion d’effacer ses dettes est trop belle. Elle devient alors la « Daronne », dealeuse la plus recherchée de Paris.

Est-ce un ange qui fait le mal ou une diablesse qui manipule le bien ? Sur le fil, Patience jongle avec la moralité depuis l’enfance et une éducation qui déplairait à son compagnon, commandant de police. Selon ses critères, livrer du shit directement au client, c’est comme fournir des légumes bio aux bobos.

Comédie policière, le film mélange les genres avec entrain. Grâce à une mise en scène enlevée, et malgré des situations peu crédibles, il tient son scénario et ses spectateurs sans s’essouffler. A l’écran, on ne voit qu’IsabElle. Dans ce double jeu, c’est vrai que tous les costumes lui vont bien. Frêle telle une brindille face à une mère malade, elle montre les crocs, un malinois tenu en laisse. Rire, pleurer, raper ou dégainer un pistolet ne l’impressionnent guère. Sous le voile des apparences, la reine des balles s’amuse et nous séduit.

7.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


Watchlist