French Exit Canada, Royaume-Uni, Etats-Unis 2020 – 110min.

Résumé

French Exit

genre
Drame

Son plan initial, c’était de mourir avant de manquer d’argent, oui, mais Frances Price (Michelle Pfeiffer), diva new-yorkaise odieuse d’un genre à la Norma Desmond, est bien contrainte de faire face à la réalité : le décès de son époux. La roue tourne, il s’agit de rebattre les cartes; la voilà sur la paille et une amie lui offre la possibilité de séjourner dans son appartement à Paris le temps de se refaire. Obligation filiale, Malcom (Lucas Hedges) rompt ses fiançailles avec Susan (Imogen Poots) pour accompagner sa mère. Avec eux, un chat noir qui pourrait bien incarner l’esprit de défunt époux.

Date de sortie

Suisse All.: 19 août 2021

Romandie: 11 août 2021

Réalisation

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 10 mois

“Voir Paris et mourir”

Suite au décès de son mari, la prodigue Frances se retrouve ruinée. Une amie généreuse lui propose son appartement à Paris. Elle y débarque avec son grand garçon et son chat.

Au douanier qui lui demande la raison de son séjour en France, la veuve joyeuse répond : « Je suis venue voir la Tour Eiffel et mourir ». Romantisme malsain pour ce panier percé qui n’a jamais su travailler de sa vie. Escortée de son fils impassible, la belle piétine gaiement les cendres de son bûcher des vanités, dilapidant chacune des dernières liasses qui lui restent en pourboires et achats mirobolants.

Que la route est longue et ennuyeuse quand elle mène à une impasse. La bourgeoisie a un certain charme quand il demeure discret. Mais entre New York et Paris, l’on peine à éprouver de l’empathie envers ces pauvres riches inadaptés au quotidien du commun des mortels. Dans le rôle de la reine, Michelle Pfeiffer, mille cigarettes au bec, se montre plus diva que divine. Le film gagne en intérêt lorsqu’il réunit autour de Catwoman une cour des miracles dans laquelle chacun cherche son chat. Hélas, cette piste aux étoiles contraires, mal exploitée, n’est que poussière. Le réalisateur privilégie l’absurde et le surnaturel d’une séance de spiritisme à la bougie ou d’une réincarnation animale. Quant à la Tour Eiffel, cliché illusoire, elle n’aura les honneurs que d’une carte postale.

(5/10)Voir plus

Dernière modification il y a 10 mois


Watchlist

Séances French Exit

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Dès à présent dans les salles 6 sur 37 Films