ADN Algérie, France 2020 – 90min.

Résumé

ADN

genre
Film historique

Confronté à la mort du patriarche, obligé de faire le deuil de cette figure masculine qui, toujours, a porté l'identité de leur famille, tous se déchirent et se retrouvent dans une sorte de chronique de la petite histoire. Tous tentent de se relever pour se redéfinir. La douleur est une chose, la quête de sens après la mort en est une autre. Tout aussi évidente que la première. Surtout pour l'héroïne de l'histoire, campée par sa réalisatrice Maïwenn.

Date de sortie

Romandie: 28 octobre 2020

Réalisateur

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 5 mois

“Hérédité”

La mort du grand-père algérien ébranle l’entier de la famille Robert. Neige, l’aînée, en conflit avec ses parents, éprouve un besoin de plus en plus pressant de retrouver ses origines.

Il était le pilier central, la colonne vertébrale. Autour de lui, les guerres intestines s’apaisaient. Main, dans la main, enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants se rapprochaient. Et se souriaient. Que vont-ils devenir maintenant ?

Maïwenn a le chic pour déstabiliser son spectateur. Elle l’émeut, l’amuse et l’agace. Comme dans cette scène où l’on palabre pour choisir un cercueil. Dans le grave s’immisce le conflit, l’absurde et le rire. Son regard attentif touche également quand elle filme la vieillesse, la maladie, la mort. Moins réussies sont les relations toxiques intergénérationnelles, rengaines dans son cinéma. Des esclandres pas toujours subtils qui semblent des messages très personnels adressés par l’actrice-réalisatrice. Le cocon familial est devenu… un nid de vipères. Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Pourquoi ne m’aimes-tu pas ? Maïwenn s’exhibe un peu, beaucoup, à la folie, et se rapproche parfois de l’universel.

6.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 5 mois


Eric2017

il y a 6 mois

Alors autant le dire tout de suite, je n'ai absolument pas aimé ce film. Peut-être que ce n'est pas la période la meilleure pour le voir. Toujours est-il que j'en suis ressorti avec le moral dans les chaussettes. En plus je l'ai trouvé long, lourd et ennuyeux. (G-31.10.20)


Watchlist

Séances ADN

Il n’y a aucune séance dans les régions sélectionnées.

Au cinéma à

Bio Genève

16:00

Salle Grande – VF14/10A.

Pathé Galeries Lausanne

20:30

Salle 8 – VF14/10A.

Louez des films recommandés

Teleboy
Hollystar

Dès à présent dans les salles 6 sur 32 Films