Un divan à Tunis France 2019 – 88min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

6

8

4

1

0

4.0

19 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Marcelo

il y a 7 mois

SEXE, prison!
Ce film m'a surpris. Quête du père, rechercheS d'identitéS, la fable psychanalytico-ethnique n'est pas qu'une comédie habile. Sur ce divan insolite, j'ai appris une nouvelle émotion, pas encore très claire dans mon esprit ou peut-être dans mon corps. En effet, je savais qu'on pouvait pleurer de rire, avec tendresse et complicité, je sais désormais qu'on peut, que je peux aussi "rire de pleurs"..! Lorsqu'au deux tiers du film, le Docteur Freud s'improvise patrouilleur du TCS, aussi silencieux qu'irréel, je n'ai pas pu me retenir... Délicieusement honteux, le visage chaudement trempé, j'ai dû assumer mon émotion au retour des lumières : j'avais oublié mes mouchoirs...
Rire de pleurs! Vous connaissez? Moi j'apprends.
Courez-y!
MarceloVoir plus


CineFiliK

il y a 7 mois

“En analyse”

Selma quitte la France pour son pays d’origine, la Tunisie. Elle souhaite y ouvrir un cabinet de psychanalyse. Un lieu qui risque de déstabiliser le quotidien des habitants du coin.

Revenir au bled après avoir fait ses gammes à Paris est un aveu d’échec. De plus, une jolie fleur qui encourage les discours à connotation sexuelle ne peut que délier les langues des vipères alentour. Pourtant Selma, aussi naïve qu’idéaliste, souhaite principalement aider ce pays qui, au sortir d’une révolution aux senteurs de jasmin, n’a pas encore trouvé son équilibre.

Le contraste entre les deux mondes est amusant. L’air sévère d’un portrait de Sigmund Freud évoque pour certains celui d’un Frère musulman. Par manque de moyens, un alcootest prend les allures d’un baiser sensuel. Des pépites qui ne sauvent pas le film d’un certain comique de répétition quelque peu superficiel, malgré la grâce de Golshifteh Farahani.

6.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 7 mois


Casper73

il y a 7 mois

Manque de ressort et d’épaisseur pour ce film qui se réclame de la nouvelle génération tunisienne. L’héroïne Selma, fraîchement diplômée en psychanalyse, revient au pays afin de transcender ses failles et inscrire ses racines en apportant une nouvelle sève psychanalytique à ceux qui sont restés. Propos naïf, femme féministe peu assertive, situations caricaturales ; ce film balance entre critique sociétale appuyée et un certain humour sans parvenir à convaincre de sa posture redressée.Voir plus


Watchlist