The Irishman Etats-Unis 2019 – 209min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

14

9

5

1

3

3.9

32 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

GEZIM TOTA

il y a 9 mois

All the movies of Martin Scorsese are great movies...👍


CineFiliK

il y a 9 mois

“Mafia blues”

Depuis sa maison de retraite, le vieux Frank Sheeran se remémore son passé. Lui, le vétéran de la Seconde Guerre mondiale, devenu simple chauffeur de camion, va côtoyer la pègre italienne et se rapprocher du puissant dirigeant syndicaliste Jimmy Hoffa.

Noir comme le souvenir. Il y a de quoi se perdre dans ce long dédale mémoriel fait de trahisons, de meurtres et de peines. Le film prend son temps pour raconter l’histoire de l’Amérique à travers les tentacules d’une pieuvre et la vie d’un homme que le destin laissera seul. L’élégance de la mise en scène scorsesienne est remarquable, de même que ce casting fétichisé, oscillant tant bien que mal entre une jeunesse retrouvée numériquement, perruques blanches et quelques rides en plus. A retenir : Robert De Niro partageant la chambre d’hôtel d’Al Pacino, tous deux en pyjama, ou le même, vieilli, choisissant son propre cercueil.

(7/10)Voir plus

Dernière modification il y a 9 mois


vincenzobino

il y a 10 mois

Comme un poisson dans l’eau
Les années 1950: Frank Sheeran un ancien soldat se voit confier le rôle de chauffeur de Jimmy Hoffa, le célèbre dirigeant syndicaliste. Il deviendra son bras droit, et du gauche, va nouer d’étranges liens avec la mafia. Nous suivons son parcours durant près de 40 ans.
Le voici donc cet espèce de récapitulatif de la carrière cinématographique mafieuse du demi-siècle écoulé diffusé dans certaines salles en cette fin d’année. Un très bon compte-rendu sur ses deux premières heures mais un peu trop long à mon sens.
Dès les premières minutes, l’on plonge de suite sans round d’observation « au vif » du sujet avec néanmoins un ton satirique jubilatoire, qui pendant ses deux premières heures nous enchante : cette espèce de satire historique malgré elle est efficace, pas aussi brutale que imaginée et brillamment interprétée.
La clé étant pour moi liée à Hoffa; une fois sa disparition mentionnée, la dernière partie, sans être inutile, aurait pour moi pu être fortement réduite, en dépit de remarquables effets de maquillage et il manque un choc final pur.
Néanmoins, la force de la mise en scène, le casting de rêve répondant présent (particulièrement Pacino et Anna Paquin) et le côté satirique inédit je pense chez Marty valent de recommander son dernier opus.Voir plus

Dernière modification il y a 9 mois


Watchlist