L'Adieu Chine, Etats-Unis 2019 – 100min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

10

9

3

0

1

4.2

23 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 9 mois

“Secret de famille”

Etablie à New York, Billi apprend que sa grand-mère restée en Chine est atteinte d’un cancer en phase terminale. Selon la tradition, la maladie est tenue secrète auprès du patient pour qu’il reste serein. Afin de pouvoir réunir toute la famille une dernière fois, le mariage précipité du cousin va servir de prétexte.

Elle ne ressemble pas à grand-chose Billi, l’air renfrogné, la tête à hauteur d’épaules et les gestes un peu gauches. Elle ne sait pas non plus quoi faire de sa vie, espérant une bourse qui ne vient jamais. Mais elle aime sa grand-mère, gardienne d’une tendre enfance à jamais perdue, et désire être à ses côtés pour lui dire adieu.

C’est un beau personnage, campé avec conviction par la révélation Awkwafina. Une jeune fille tiraillée entre sa terre d’adoption – l’Amérique – et ses origines, le poids du secret associé au mensonge, et le respect qu’elle porte aux siens. Une famille cabossée, qu’on peine parfois à recomposer, mais unie autour de la matriarche. Sans trop politiser ni plomber son propos par des larmes artificielles, ce film autobiographique avance à petits pas. L’air de rien, cette modeste escapade chinoise se laisse découvrir sans déplaisir.

6.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 9 mois


Eric2017

il y a 9 mois

Ce film "D'après un vrai Mensonge" est à la fois intense et léger, teinté de tristesse et de bonheur, accompagné de touches dramatiques et comiques. C'est un petit joyaux comprenant une très belle bande son. (G-19.01.20)


John-Danilo

il y a 9 mois

Tellement émouvant !

Dernière modification il y a 9 mois


vincenzobino

il y a 9 mois

Killing me softly
Billi, trentenaire chinoise vivant à New-York, apprend que sa grand-mère Nai Nai, vivant en Chine, est atteinte d’un cancer en phase terminale. Or, une tradition ancestrale veut que la personne sur le point de mourir ne doit jamais le savoir. Comment cette occidentale de coutume va-t-elle pouvoir tenir le secret? En participant à une réunion de famille en Chine pour un mariage.
Le voici donc ce portrait malgré lui de l’affluence occidentale sur les coutumes orientales. Le synopsis me semblait loufoque, ce portrait s’avère touchant.
Dès la première annonce du film, on sait que l’on va assister à un mensonge. Et autant la première réaction occidentale, égoïste, s’avère être interloquée, autant le concept et l’explication du pourquoi de cet imbroglio nous frappe en plein visage et nous condamne à accepter l’inacceptable.
Et ce plaidoyer s’avère de toute beauté : par une bande musicale exceptionnelle avec bien des classiques représentant la fin de quelque chose s’avérant un commencement; par des actrices exceptionnelles et une puissante satire malgré elle du machisme qui va, Mesdames, vous satisfaire grandement, et Messieurs, vous confronter à une réalité cachée. Mais surtout par l’ultime séquence provoquant une réaction indescriptible sous peine de spoil, mais qui demeure indélébile. Vous l’éprouverez sans doute.
En enlevant une petite longueur sur son premier tiers, cette expérience est à recommander...Voir plus


Watchlist