Hope Gap Royaume-Uni 2019 – 100min.

Communiqué de presse

Hope Gap

Annette Bening (The Kids Are All Right) et Bill Nighy (The Best Exotic Marigold Hotel, Love actually) forment un couple qui se sépare après 30 ans de mariage. Bizarrement, une fois séparés, ils s'entendront bien mieux que prévu.Grace (Annette Bening) et Edward (Bill Nighy) sont mariés depuis 33 ans. Un jour, leur fils Jamie (Josh O'Connor) vient leur rendre une petite visite et Edward en profite pour lui annoncer qu'il quitte Grace. Hope Gap suit la vie de trois personnes étroitement liées. Elles doivent faire face à l'indignation, à la confusion et à la colère. Un film tendre, drôle et hautement authentique. Parce que trouver des réponses n'est jamais simple. Le chemin de la réparation est difficile, mais au final, c'est toujours une histoire d'espoir et de pardon.

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 3 jours

“Une séparation”

Grace et Edward vont bientôt célébrer leurs 29 années de mariage. Mais Edward, malheureux dans son couple, a décidé de partir.

Elle prépare une anthologie de poèmes et laisse inlassablement refroidir son thé au fond de la tasse, par crainte de ce qui se termine. Il est passionné par les conquêtes napoléoniennes et marche de l’avant, laissant les plus faibles mourir derrière, c’est une question de survie. Au milieu de ce couple en décalage et rupture, leur fils Jamie, rare lien qui les unit encore. Autour d’eux, les majestueuses falaises d’Hope Gap, si familières et menaçantes, engloutissent tout espoir.

Les histoires d’amour finissent mal… en général. Celle-ci ne se distingue guère, mais y apporte une touche d’élégance anglaise. Bill Nighy, dont c’est l’une des dernières apparitions, se démarque par sa discrétion quasi lâche, opposé à une Annette Bening, tragédienne. Leurs échanges se théâtralisent, mais manquent d’impact et d’originalité pour véritablement nous heurter.

6/10Voir plus

Dernière modification il y a 3 jours


Autres critiques de films

Scoob!

Un divan à Tunis

Inception

Pinocchio