Chamboule tout France 2018 – 101min.

Chamboule tout

Critique du film

Chamboultout

Sven Papaux
Critique du film: Sven Papaux

Eric Lavaine imagine l’histoire d’une femme frappée par un coup du sort : l’accident de son mari. Interprété par le trublion José Garcia, il est dorénavant aveugle et sans filtre. Un gros frein pour sa femme, qui s’occupe des enfants et voit sa vie stagner. Jusqu’à la publication de son livre, qui aura de fâcheuses conséquences.

Le drame n’est jamais très loin. Il peut intervenir au détour d’un match de tennis, alors que la bonne humeur est de mise. Frederic est frappé de plein fouet par la malchance : un accident de scooter, juste après sa partie de tennis, qui le rend aveugle. La tuile. La famille Mazuret aborde la vie dans un tout autre registre. Béatrice la première, qui voit sa vie changer radicalement, tant professionnellement que personnellement. Elle s’engage, prend soin de son mari, des enfants, et s’occupe même de l’administratif familial. Et même si les amis ne sont pas loin, elle fait tout toute seule.

Le livre qu’elle va publier va semer la discorde. Les pages vont découper une brèche qui ne cessera de s’ouvrir. Mettre à plat les événements, d’après Béatrice. Elle qui en a bavé, dépeint l’accident et les personnes qui l’entourent. Langue de bois en stand-by. Alors que les Mazuret et leurs amis se retrouvent à Biarritz, pour des vacances idylliques, les retrouvailles vont tourner au vinaigre. Les amis, le livre de Béatrice à la main, vont tour à tour se plaindre des portraits brossés. Ambiance austère qui laissera ressortir tout l’égoïsme d’une bande d’amis qui ne perçoivent pas le bien-être retrouvé de leur amie. Une femme emmurée qui trouve un nouveau sens à sa vie. Eric Lavaine réalise le film inoffensif sous toutes ses formes, sans prétention et sans véritables fulgurances. L’histoire met en exergue l’extrême égoïsme d’amis prétendus. Côté casting, José Garcia n’amène rien de très novateur, alors qu’Alexandra Lamy réussit à porter le film en partie.

En bref !

Si la mise en place de la problématique reste intéressante avec cette bande d’amis, le bon temps va se changer en un règlement de compte salé. Malgré ça, Chamboultout reste mineur. Une comédie française comme il en existe beaucoup, ou trop. Un film qu’on consomme et qu’on oublie sitôt sorti de la salle.

02.04.2019

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 7 mois

Un.film sur un sujet grave mais qui a ma grande déception, ne pas ému. peut-être que j'en attendais trop avec le retour de José Garcia et la présence d'Alexandra Lamy qui m'avait bouleversé dans TOUT LE MONDE DEBOUT. Dans ce film, on y voit plus des règlements de compte que la difficulté de faire face du jour au lendemain à un tel handicap. J'ajoute également que le dialogue mis au service de José Garcia est vraiment "triste". Obnubilé par la "bouffe" il se contente de dire "J'ai faim" durant tout le film. A un seul moment on l'entend à peine dire à sa femme comment c'est difficile pour lui de vivre cet handicap. En plus, je dirai que tout se gère assez bien dans la mesure où se drame se passe dans un milieu social très, très aisé. En bref, un bon film, sans plus. Trois étoiles parce que j'aime bien Lamy et Garcia...sinon 2 seraient suffisantes. (F-08.04.19)Voir plus

Dernière modification il y a 7 mois


Autres critiques de films

La reine des neiges II

Le Mans 66

Joker

Doctor Sleep