C'est quoi cette mamie?! France 2019 – 99min.

C'est quoi cette mamie?!

Critique du film

Les quatre cents coups pour sauver Gulliver

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

En 2016, ils prenaient leur vie en main et décidaient de vivre ensemble dans le même appartement. Cette fois, les 7 demi-frères et sœurs, de cette famille aux mille et une boutures, se retrouvent sous le soleil, dans la villa de leur excentrique mamie Aurore. Les vacances seront survoltées.

Voilà deux ans déjà, depuis les évènements du précédent C'est quoi cette famille, que la tribu recomposée vit en colocation, seulement les bonnes choses ont une fin, il faut quitter les lieux. Les 7 demi-frères et sœurs se séparent au seuil des vacances d’été. L’occasion de partir en escapade avec leurs parents respectifs, à Londres, en randonnée, en Bretagne, chez les scouts, ou même cloitré à Paris; seul Gulliver, le plus jeune, est envoyé chez l'excentrique mamie Aurore. On lui avait promis une nounou, mais la grand-mère a de la ressource. Pas sûr que l’aventure ne soit du goût de tout le monde, et la tribu débarque à la rescousse.

Suite logique de la comédie populaire à succès, C’est quoi cette mamie est presque le spin-off du long-métrage de 2016. Cette fois, le réalisateur Gabriel Julien-Laferrière offre à l’actrice et humoriste Chantal Ladesou un monde de possible pour son personnage; une diva à la Warhol, un peu Nico, un peu Deneuve dans Sage femme, un peu Gatsby, une grand-mère outlaw qui s’encanaille avec vue sur la mer. Cinglante, touchante et parfaitement incarnée, Chantal Ladesou déroule une Aurore parlée en argot, à l'esprit libertaire et délicat, l’actrice est la grande dame de cette comédie.

Ici, rien n’est véritablement irritant ni lamentable, C’est quoi cette mamie botte en touche avec une comédie générationnelle et familiale plutôt convaincante et dans laquelle la distribution s’offre un moment de détente communicatif. Pourtant martelé de grosses typos jaunes, avec ses plages, ses ciels bleus, et ses familles impeccables, C’est quoi cette mamie se pare d’une esthétique d’un genre «Fais pas ci, fais pas ça» faussement enjouée et au service d’une histoire insignifiante au tomber de rideau. La tribu fait les 400 coups pour sauver Gulliver et on a pensé à Truffaut une demi-seconde. Ô qu’il fait bon vivre sous le soleil d’un enfant gâté; alors on nous a parlé de fraternité, d'entraide et d’amour, comme dans la fable estivale d’un leaflet de camp de vacances. «Ils sont tous venus pour être avec moi, mais en fait, ils s’en fichent complètement.» lance le jeune Gulliver (Sadio Diallo) à sa grand-mère. C’est quoi cette mamie insuffle aussi un peu de dramaturgie pour un énième moment cinéphile en bord de falaise, là on a pensé à The Big Lebowski, mais on s'égare. Et pourtant c’est justement dans les malins recoins de la mémoire, celle d’Aurore, que le métrage trouve par notes éparses une jolie fantaisie.

En bref!

Si la formule est bougrement convenue, C’est quoi cette mamie rejoue les gammes efficaces de la comédie estivale grand public. Gabriel Julien-Laferrière maîtrise son sujet, de là à créer un grand divertissement c’est une autre histoire



06.08.2019

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

ÇA Chapitre 2

Le roi lion

Once Upon a Time... in Hollywood

La Chute Du Président