Une femme d'exception Etats-Unis 2018 – 120min.

Cineman Movie Charts

Cineman Movie Charts: le jury, c'est toi!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

5

1

2

0

5

3.1

13 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 1 mois

Un biopic excellent fait sur cette femme d'exception. Il démontre bien la difficulté des femmes à pouvoir exercer un job identique à celui des hommes. Ce qui est intéressant dans ce film, c'est qu'elle ne se victimise pas, elle cherche un job parce qu'elle a le droit de l'obtenir. Malheureusement le combat de cette femme d'exception continue toujours en 2019 ! Le casting est excellent avec même une petite prestation de Kathy Bates. (G-07.01.19)Voir plus


vincenzobino

il y a 1 mois

Le droit de changer
1956: Ruth vient d’intégrer Harvard en faculté de droit. Elle souhaite devenir avocate en droit pénal mais se retrouve confinée à un département social. Son mari Marty, lui-même avocat partage son scepticisme face à l’inégalité hommes-femmes. Lorsque 15 ans plus tard, le couple défend un homme lui-même victime d’une inégalité le privant d’un droit légitime, Ruth se dit que l’Histoire pourrait offrir une chance à cette injustice.
Voici donc cet hommage à l’une des plus célèbres femmes américaines du XXème siècle dont le poste suprême occupé lui valut la célébrité et le respect. Je reste plus sceptique sur le verdict cinématographique.
Le principal mérite du film est de s’adresser à un large public, du moins sur sa première demi-heure où l’étudiante dresse son destin et la mère de famille son caractère. Felicity Jones représente ce double rôle impeccablement.
Malheureusement, il manque l’essentiel à ce film: une séquence choc visuelle. Certaines paroles provoquent le malaise mais l’absence de chocs visuels nous fait quelque peu décrocher durant une demi-heure, jusqu’à l’ultime plaidoirie où le changement se met en place avec à mon sens un très beau message sur l’égalité mais une issue bâclée se contentant de faits écrits et d’une ultime apparition manquant sa cible.
Se laisse néanmoins voir, surtout vous Mesdames, mais pas l’étincelle recherchée...Voir plus


CineFiliK

il y a 1 mois

“Femme de loi”

Jeune mère de famille et épouse d’un mari malade, Ruth Bader Ginsburg réussit, en dépit de sa situation difficile, de brillantes études de droit. Ne trouvant aucun cabinet d’avocat disposé à l’engager, elle devient professeur, focalisant son enseignement sur le rapport entre loi et discrimination sexuelle.

Dans une marée de pantalons noirs, costumes sombres et cravates s’écoulant fièrement sur un chant martial vers les portes de la prestigieuse université, une robe bleue ondoyant sur une paire d’escarpins surnage telle une bouée au milieu de l’océan. Lors du dîner inaugural organisé en leur honneur, le doyen de la faculté de droit demande à chacune des 9 femmes reçues à Harvard en cette année 1956 de justifier le fait d’occuper une place dévolue à un homme. La lutte pour la reconnaissance sera longue, pavée de bonnes et mauvaises intentions. Malgré un principe d’égalité fondamental, certaines lois marquent une différence sur la base du sexe. Et c’est en défendant un homme que Ruth, épaulée par son mari, plaidera afin de dénoncer ce caractère discriminatoire.

Biopic un brin trop lisse et film de procès quelque peu verbeux, ce portrait de femme instructif vaut avant tout pour la super-héroïne qu’il a le grand mérite de mettre en lumière. Aujourd’hui juge de la Cour Suprême des Etats-Unis, Ruth Bader Ginsburg, âgée de 85 ans, représente l’un des derniers remparts progressistes s’élevant contre les déferlantes ultraconservatrices de Donald Trump.

6/10Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


Watchlist