Nuestro tiempo Mexique 2018 – 173min.

Nuestro tiempo

Critique du film

Décomposition silencieuse des amours perdus

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

Nominé pour le Lion d’or à Venise en 2018, Carlos Reygadas, qui recevait en 2007 le Prix du jury du festival de Cannes pour Lumière silencieuse, poursuit ici son exploration des abîmes du cœur, du mariage, des circonvolutions du couple et de ses affluents.

À la vie comme à l’écran, le réalisateur Carlos Reygadas et son actrice Natalia López se sont prêtés allégeance il y a longtemps. Nuestro Tiempo révèle alors une introspection intime sur la vitalité de la famille, l'éphémère d’un couple, la fidélité et l’inévitable métaphysique du temps. Trois heures d’une exploration plongée dans ce ranch somptueux aux abords de Mexico ; une expérience de cinéma abrupte, organique mais qui laissera pourtant insensible.

Un couple en sursis, bonheur convalescent, évanescent. S’il faut reconnaître à l’équipe de Nuestro Tiempo une véritable exigence visuelle, une photographie remarquable et une mise en scène des plus soignées, les desseins incertains de ses personnages pourront laisser quelque peu dubitatifs. Nuestro Tiempo s’apparente à une longue tirade et c’est paradoxalement quand le long-métrage prend le temps de la réflexion, lorsqu’il se tait et observe le monde en silence, qu’il convertit les passions et trouve une résonance émotionnelle profonde.

En bref !

La famille, le couple, l’amour, la fidélité, l'indifférence, la solitude, l’envie d’exister, bref la vie ! Des émotions bien connues au cinéma passées au crible par le réalisateur Carlos Reygadas. Une fresque grandiloquente, visuellement exigeante et portée par un excellent casting mais conclue, en trois heures, dans un ramdam de pas grand-chose. C’est clairement le propos qui pêche, presque nombriliste.

04.04.2019

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Pokémon : Détective Pikachu

Avengers: Endgame

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu?

Stan & Ollie