Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses Etats-Unis 2018 – 98min.

Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses

Critique du film

Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

Le Compte Drac croule littéralement sous le travail et sa fille Mavis (voix originale Selena Gomez) lui réserve une croisière surprise, histoire de prendre du bon temps et de se détendre enfin. Le vampire (Adam Sandler) est replié sur lui-même et aspire à la compagnie d’une femme. Les applications de rencontre n’apportant rien, c’est le coeur disponible qu’il embarque à bord où il fera la charmante rencontre de la mystérieuse capitaine Ericka (Kathryn Hahn). Mais c’est sans soupçonner que l’adorée n’est autre que l’arrière petite fille de son vieil adversaire Abraham Van Helsing (Jim Gaffigan).

Encore et toujours, il se dégage de cette folle épopée monstrueuse quelque chose de merveilleusement amusant. A l’image de l’introduction au voyage et du vol vers le Triangle des Bermudes, rocambolesque et hilarant. Un nouvel épisode qui rayonne de trouvailles aussi drôles qu’anarchiques parfois. Dans la digne lignée des réalisateurs précédents, Genndy Tartakovsky joue la carte de l’humour burlesque, un peu enfantin, mais il réussira par notes éparses à accrocher un public plus adulte, et malgré de nombreux passages incontestablement réussis, il ressort néanmoins une histoire assez mal dosée...

Les moments dramatiques ou émotionnels semblent parfois mal affirmés. Le développement obscur du personnage d'Erika se révèle bien trop prévisible pour espérer nous surprendre. Enfin, nous aurions apprécié un peu plus de diversité dans le choix des scènes, certes formidablement maritimes mais assez répétitives; et malgré quelques tentatives, Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses restera cantonné à l’univers du dessin animé.

26.07.2018

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

alphea_t_

il y a 4 mois

Etant une inconditionnelle du genre, il m'est difficile de critiquer vraiment. Mais bon, je dois quand même dire que l'histoire aurait pu être un peu plus complexe, comme les numéros 1 et 2 l'étaient. A part ça, le graphisme est génial et les voix françaises plus intéressantes que les voix anglaises (surtout Drac).Voir plus


Autres critiques de films

Le Grinch

Mortal Engines

Bohemian Rhapsody

Spider-Man: New Generation