The Disaster Artist Etats-Unis 2017 – 103min.

The Disaster Artist

Critique du film

The Disaster Artist

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

En 2003, Tommy Wiseau, artiste passionné mais totalement étranger au milieu du cinéma, entreprend de réaliser un film. Sans savoir vraiment comment s'y prendre, il se lance … et signe THE ROOM, le plus grand nanar de tous les temps. Comme quoi, il n'y a pas qu'une seule méthode pour devenir une légende!

En 1998, à San Francisco le jeune apprenti comédien Greg Sestero (Dave Franco) fait la rencontre de son excentrique acolyte Tommy Wiseau (James Franco), qui malgré un cruel manque d'expérience se lancera bringuebalant dans la réalisation. C’est la belle époque et les deux protagonistes déménagent pour Los Angeles pour y vivre leurs rêves de cinéma. Mais le scénario se fait attendre et Tommy décide rapidement de monter son propre film: The Room. L’argent coule mystérieusement et finance les prétendants aux rôles, les équipements techniques et une équipe délurée. Et voilà que s’entame l’un des tournages les plus chaotiques.

Pour apprécier la reconstruction de ce ratage historique, il ne sera pas nécessaire d’avoir vu The Room. En raison des lacunes évidentes du premier film de Wiseau et de ses excentricités fantasques, il eût été facile de s’en moquer. Mais basé sur le livre “The Disaster Artist: My Life Inside The Room, The Greatest Bad Movie Ever Made” de Greg Sestero, James Franco relate l’intrépidité et le courage créatif de Tommy Wiseau. La catastrophe à 6 millions de dollars qui célébrait d’ailleurs son avant-première en 2003 ne tombera jamais dans le pathos et explore avec empathie le tragi-comique d’un artiste raté. Agrémenté de moments aussi bizarres que hilarants, James Franco se révèle parfaitement convaincant et livre un hommage avec beaucoup de coeur.

06.03.2018

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

The Incredibles 2

The Nun

Searching

Hotel Transylvania 3: A Monster Vacation