Patients France 2016 – 110min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

4

3

3

0

0

4.1

10 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

marylou_allenspach

il y a 4 ans

Très beau film qui nous fait parcourir l'histoire de jeunes handicapés dans un centre de rééducation. Grand Corps Malade et Mehdi Idir nous font entrer avec humour dans cet univers et dévoilent peu à peu avec beaucoup d'intelligence le combat de ces êtres meurtris qui doivent apprendre à accepter leur nouvelle condition pour retrouver leur place dans la vraie vie. Tous les sujets sont abordés avec beaucoup de sensibilité et de pudeur.Voir plus


sebastien_beffa

il y a 4 ans

Bonjour,

A chaud j'ai bien aimer se film. Bon je pense que chacun a eu une expérience différente de se film de part son vécu, etc.

Ce que j'adore de se film c'est la culture Hip-Hop (slam dans ce cas), l'humour de "Grand corps malade" et la persévérance qu'il a a surmonté cette "épreuve" qui a radicalement (ou pas) changer sa vie.

C'est sans trop d’hésitation que je met le nombre d'étoile maximal.Voir plus


Dimey

il y a 4 ans

Film difficile mais hélas pas tout à fait réussi. Même si la réalité de base est intéressante le film n'est pas complétement réussi ! Dommage


CineFiliK

il y a 4 ans

“Le capitaine fracassé”

Un plongeon trop arrosé dans une eau pas assez profonde et c’est la vie sportive de Benjamin, dit Ben, qui cesse brutalement. Devenu tétraplégique incomplet, il lui faut réapprivoiser avec patience son grand corps malade.

En caméra subjective dès les premiers instants, le film force le spectateur à se coucher sur un brancard, puis sur un lit d’hôpital. Les lumières froides suspendues au plafond s’imposent et agressent le regard. Les visages furtifs qui paraissent et disparaissent révèlent sourire, aigreur ou condescendance. Le ressenti oppresse. L’on suffoque à l’idée même d’être un jour prisonnier de son enveloppe charnelle. De n’être plus qu’un pantin désarticulé à la merci de mains, bras et jambes bienveillantes. L’approche autobiographique de Fabien Marsaud, slammeur émérite et reconnu aujourd’hui, se révèle pourtant tendre, pleine d’humanité. Bien entouré par le personnel soignant et ses nouveaux camarades de guerre, son personnage premier, incarné par l’enthousiasmant Pablo Pauly, affiche un humour communicatif bienvenu à l’ironie douce. Il rappelle que derrière la douleur et la paralysie, il y a l’envie folle de rester debout. Et que la guérison, âpre, longue si possible, ne peut se faire en étant seul. Elle nécessite courage, abnégation et des espoirs adaptés.

7.5/10Voir plus


vincenzobino

il y a 4 ans

Grand corps intouchable
Un plongeon qui tourne mal: Benji, membre d'un équipe de basket se retrouve tetra partiel et intégré l'unité de réadaptation du CHU de St-Denis. Ne pouvant bouger que partiellement son membre supérieur droit et ses pieds, la rééducation s'avère délicate, d'autant plus avec les autres gigolos patients tout comme lui, dont Farid, Toussaint et Steeve. Ensemble, ils vont voir passer le temps d'une tentative de retour à la vie normale et aussi ses aléas. Y compris ceux du cœur avec la venue de Samira victime d'un accident de la route.
Une plongée dans un centre de rééducation avec des blessés atteints tant physiquement que psychologiquement : il y avait de quoi craindre une séance de déprime pure. Mais des la première séquence phénoménale nous faisant vivre l'arrivée de Benji grièvement blessé tel que lui le vivrait, l'on comprend de suite que ce film sortira du lot tel intouchables.
La mélancolie introductive laisse place à une leçon de positive attitude rare: si vous avez été hospitalisés sans être tetra ou paraplégique et que vous vous êtes plaints d'une broutille à un moment donné de votre séjour (et je sais de quoi je cause ayant été dans ce cas à la suite d'une fracture bénigne), vous serez impressionnés par cette envie de retrouver une vie d'antan tel que Benji y aspire.
Grand corps malade: l'on connaissait l'extraordinaire poète, l'on découvrait l'écrivain. Et bien, c'est un metteur en scène hors norme qui nous fait partager sa propre expérience.
Le film a la même richesse que le livre éponyme : le sourire ressenti à l'issue de la lecture est ici reconduit: grâce à un casting parfait (quelle performance de Pablo Pauly d'une justesse dans ses mouvements), à une photographie et un son d'une pudeur rares. Et grâce à cette envie d'évasion impossible illustrée notamment par une séquence pouvant rappeler le cercle des poètes slammeurs disparus.
Une somptueuse incursion à recommander vivement et restez jusqu'à la fin du générique si vous avez cette âme poète...Voir plus


avalex

il y a 4 ans

Très beau film qui raconte la vie de Ben en hôpital de rééducation. Ben est tétraplégique suite à un accident de "sport". Pas de pathos ni de mièvrerie, juste le combat quotidien de ces personnes handicapées qui doivent réapprendre à vivre.
L'histoire reprend le roman de Grand Corps Malade...Voir plus


jacques.pittet@yahoo.fr

il y a 4 ans

Film plein d'humour et d'humanité qui montre bien que le personnes handicapées sont comme tout le monde avec des défauts et aussi des qualités.


Watchlist