Les gardiennes France 2017 – 138min.

Les gardiennes

Critique du film

Les gardiennes

Alexandre Janowiak
Critique du film: Alexandre Janowiak

1915. A la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur et le retour des hommes en permission. Hortense, la doyenne, engage une jeune fille de l'assistance publique pour les seconder. Francine croit avoir enfin trouvé une famille...

Adapté du roman éponyme d’Ernest Pérochon publié en 1924, Les Gardiennes revient sur une partie de l’Histoire rarement évoquée au cinéma. Le nouveau film de Xavier Beauvois (Des hommes et des dieux) dépeint en effet la vie des femmes pendant la Première Guerre mondiale pendant que leurs époux, fils ou père étaient tous au Front. Les Gardiennes met en scène des personnages féminins forts et surtout déterminés à prouver que les femmes peuvent largement compenser le travail des hommes en leur absence. Très original dans son sujet et très actuel dans son propos, le film manque cependant d’une véritable rage. Dans un souci de réalisme, Xavier Beauvois rend son long-métrage lent, silencieux et monotone. Un choix artistique osé qui enracine le spectateur dans le quotidien de ces courageuses gardiennes des terres. Malheureusement, leur vie terne ne captive pas vraiment. Preuve en est, outre les superbes prestations des trois actrices principales Nathalie Baye, Iris Bry et Laura Smet, on retient surtout du long-métrage l’hallucination guerrière cauchemardesque d’un des soldats de la famille. Comme si, le réalisateur français disait, inconsciemment, que ce qui se passait au front était tout de même bien plus horrible que de devoir prendre la relève des hommes pour s’occuper des champs.

06.12.2017

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Coco

La montagne entre nous

Bad Moms 2

Justice League