Kingsman: The Golden Circle Royaume-Uni, Etats-Unis 2017 – 141min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

6

11

6

2

4

3.5

29 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

corbotik

il y a 2 ans

Dommage de ne plus retrouver l'ambiance et le chic anglais qui faisait le charme du premier.


CineFiliK

il y a 2 ans

“Le King est mort, vive le King”

L’efficace agent Galahad – Eggsy pour les intimes – est l’un des rares survivants d’un attentat ciblé qui annihile l’ensemble des forces d’élite du Kingsman. Son issue de secours, afin de se confronter à l’ennemi incarné par la vénéneuse Poppy et son cartel, le Kentucky.

On espérait une suite royale digne du premier palace, il faudra se contenter des quelques étoiles d’un film dans la mouvance, l’éclat de la surprise en moins. La Grande-Bretagne s’attaque une nouvelle fois aux Etats-Unis d’Amérique en opposant ses chapeaux melons, parapluies noirs et tailleurs cintrés aux stetsons, lassos et blue jeans délavés. Même si seules les manières font l’homme, la « Firth class » des gentlemen domine largement le style cow-boy. Le contraste amuse un temps, mais l’humour irrévérencieux glisse parfois – hamburgers à la chair humaine, puce d’espionnage vaginale et Elton John dans un comique grotesque. L’ensemble tourne à une farce ambiguë quant à l’apologie des drogues. Trop long et superficiel pour empêcher un rapide regard sur le cadran, le cocktail à base de scotch ou de bourbon selon les goûts, demeure néanmoins digeste et se déguste accompagné d’un paquet de pop-corn arrosé d’Earl Grey. L’auriculaire en l’air, évidemment.

6.5/10
twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.comVoir plus


Eric2017

il y a 2 ans

J'ai aimé le premier et pour moi le deuxième est également très bien. Les effets sont excellents et c'est de la détente totale. Je suis prêt pour le numéro 3. Ce style James Bond rigolo me plaît beaucoup. (F-17.10.17)


vjn

il y a 2 ans

J'ai été fan du premier, mais comment dire... le deuxième........ Quelle daube !!!
Avoir autant de talent dans un même film pour faire une M.... pareille, alors là champion !
Les clichés sont tellement énormes qu'on ne rit même plus (les anglais sont des lords et les américains des bourrins etc...)
Il y a tellement d'effets spéciaux qu'on arrive à s'en lasser, bref grosse déception !Voir plus


vincenzobino

il y a 2 ans

Table ronde et distillerie
Les Kingsman ne sont pas encore remis de la perte de Galadriel qu'une nouvelle attaque les mate quasiment tous. Eggsie et Merlin seuls valides ont besoin de renfort pour retrouver l'auteur de cette agression. Leurs recherches les mènent vers Poppie, une américaine adepte de drogues qu'elle utilise pour souiller la race humaine. Et rien de tel que leurs homologues américains, les Stateman, pour leur filer un coup de main.
La suite du phénomène de 2015 mêlant espionnage et comics est enfin là et elle était attendue. Comment réorganiser les Kingsman sans Galadriel? La tâche s'avérait ardue mais un élément de la bande-annonce et une réplique de Valentins dans le premier opus ne laissaient planer aucun doute: l'on se débarrasse pas aussi facilement de l'homme au parapluie.
Cette suite n'a bien sûr pas l'effet surprise du premier film. Mais l'idée d'une transatlantique s'avère originale et Vaughn ne manque pas d'égratigner le flegme britannique mélangé au patriotisme pop-corn de l'oncle Sam (et une sérieuse satire sur les eaux-de-vie). Et le résultat est un divertissement fort bon, qui néanmoins aurait gagné à être un peu plus court.
Il reste ce côté 20ème degré toujours aussi fou et l'on ne peut résister aux nouveaux personnages: Jeff Bridges hilarant shérif, Julianne Moore en sucrerie mortelle appétissante (la tentation est très forte et pourrait nuire sérieusement). Mais la palme est à... Elton, dont le pastiche est jubilatoire.
Toujours donc le même plaisir. A recommander...Voir plus


Watchlist