Fast & Furious 8 Etats-Unis 2017 – 136min.

Fast & Furious 8

Critique du film

Fast & Furious 8

Critique du film: Geoffrey Crété

En lune de miel à Cuba avec Letty, Dom pense avoir trouvé la paix. Mais la mystérieuse Cipher, une cyber-terroriste recherchée par les autorités du monde entier, lui tend un piège en lui révélant quelque chose qui change sa vie. N’ayant plus d’autre choix que de trahir ses proches, Dom se retourne contre Letty, Hobbs, Roman, Tej et Ramsey pour participer aux plans de Cipher. A contrecœur, l’équipe va devoir affronter leur ancien ami, des rues de New York aux glaces de la Russie…

Fast & Furious 8 n’est pas simplement un film ridicule : c’est un film ridicule qui s’assume, au sein d’une saga qui a décidé de revendiquer sa bêtise pour en faire un moteur explosif. La franchise des bolides a ainsi pris une direction cartoonesque tonitruante depuis le cinquième volet, avec un (mauvais) goût immodéré pour les cascades folles et les scènes d’action qui défient toute logique. Celui qui aime sera comblé : ce huitième épisode offre sans surprise des morceaux de bravoure absolument dingues, d’une armée de voitures télécommandés (révélateur de la manière dont l’action est gérée : comme s’il s’agissait de jouets) à une poursuite sur un lac gelé avec un tank et des torpilles. C’est grossier, c’est cliché, c’est bruyant et c’est cousu de fil blanc. C’est aussi un peu moins sympathique que Fast & Furious 7. Mais c’est également drôle, parfaitement amusant et même parfois irrésistible.

10.04.2017

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

yamieux

Bof, bof ... scénario sans surprise, toujours les mêmes clichés, toujours les bons contre les méchants qui détruisent tout avec leurs voitures, mais les gentils gagnent ... certaines scènes d'actions captivantes mais rien d'extraordinaire ... F&F 9 bientôt si j'ai compris la fin du film

Fast & Furious 8 2

Autres critiques de films

The Boss Baby

La belle et la bête

Gold

Le fondateur