Corporate France 2017 – 94min.

Cineman Movie Charts

Cineman Movie Charts: le jury, c'est toi!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

0

2

2

0

1

3.0

5 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

TOSCANE

Description de la trajectoire d’une tueuse, payée pour « dégraisser » une multinationale et forcer certains cadres à démissionner, tout en leur expliquant qu’ils sont excellents et performants. Quelques dialogues cruels mais sans esbroufe. Tout dans le regard magnétique de la killeuse. Un film vrai. Je le sais. Je suis passée très près de la photocopieuse si j’ose l’écrire ainsi.

Corporate 4

Eric2017

Ce sujet n'est pas sans rappeler les nombreux suicides arrivés il y a quelques annése chez un opérateur téléphonique français. Ce film dévoile un peu le mécanisme de sociétés prêtes à tout pour licencier, faire des économies, booster les actionnaires, etc,etc, mais où l'humain n'est rien! Grave, un film grave. L'interprétation y est excellente. (G-17.04.17)

Corporate 3

CineFiliK

“Ressources inhumaines”

DRH du secteur financier de la grande société Esen, Émilie Tesson-Hansen passe pour redoutablement efficace aux yeux de sa hiérarchie. Mais quand l’un de ses employés se suicide sur le lieu de travail, ce sont toutes ses convictions qui s’écrasent avec lui.

Si les personnages sont fictifs, les méthodes de management décrites sont réelles, annonce le film. Il est convenu de pousser l’employé à démissionner en lui faisant comprendre que c’est sa décision plutôt que de le licencier de manière franche. Analyser plus particulièrement le sournois de cette conduite et son pourquoi aurait été digne d’intérêt. On se satisfait ici de ses conséquences tout en faisant de la victime première un élément secondaire. Le réalisateur préfère mettre en avant la prise de conscience abrupte et tardive de la « responsable ». Dans ce rôle complexe qui ne suscite pas de sympathie évidente, Céline Sallette joue les rocs fragilisés. Contrainte dans ce monde d’hommes de gommer sa féminité, elle adopte une androgynie soulignée par des cheveux mi-longs, chemises masculines et sudation récurrente. La caricature est frôlée. Son personnage gagne heureusement en profondeur dans les scènes sises hors de l’entreprise, les plus réussies. Au contact d’une inspectrice assidue ou en famille, contextes dans lesquels l’humain est encore considéré.

6.5/10

Voir plus

Corporate 3

vincenzobino

La vérité si je mens
Émilie est la responsable RH du service financier d'une multinationale employant plusieurs milliers de personnes. Lorsqu'un brillant employé s'étant vu refuser une promotion se suicide, la jeune femme se retrouve au centre de l'attention portée par l'enquête de l'inspection du travail avec la pression de son employeur et de la Direction Générale. Quel camp choisir? La véritable condition de travail ou la fausse bonne ambiance prospère pouvant être perturbée?
R.H.: une initiale qui peut provoquer des nuits blanches, des burns-out voire même l'irrécupérable, le suicide. Présenté dans sa bande-annonce comme une enquête de plus, le film s'avère être une brillante analyse quelque peu schizophrène de ce qu'est une vie de RH, à la fois avec la dureté professionnelle et le relâchement privé, et ceci vécu tant par la personne même que son entourage (collègues, faux-amis, adversaires et proches).
Ce qui est extrêmement intéressant, pour quiconque s'étant un jour retrouvé face à un responsable RH, est de se mettre à la place de son interlocuteur. Et pour son second film, Nicolas Silhol réussit à susciter tant l'empathie vis-a-vis du suicidé que la justesse de qui est le véritable coupable et le rôle joué par différents pions pouvant quelquefois retourner leur garde contre leurs rois et reines. Telle une partie d'échecs, le film captive et le mat annoncé s'avère assez jubilatoire.
A recommander...

Voir plus

Corporate 4

Casper73

Il y avait de quoi composer avec un tel sujet. Pour autant, afin d'éviter l'écueil du sensationnalisme, il eut peut-être fallu être plus affuté. Le trait est grossier et pourrait sembler diffamatoire. Quelques vérités ne peuvent compenser un propos qui tient plus du prosélytisme que d'une fiction basée sur des méthodes réelles de management ainsi qu'annoncé en début de séance. Afin d'éviter tout dol...

Dernière modification: May 12, 2017 17:29

Corporate 1

Watchlist