Baywatch: Alerte à Malibu Etats-Unis 2017 – 116min.

Baywatch: Alerte à Malibu

Critique du film

Baywatch

Critique du film: Geoffrey Crété

Emerald Bay, Floride. Avec son équipe de sauveteurs de choc, Mitch Buchannon règne avec force et bienveillance sur la plage, prêt à venir en aide à tous ceux qui seraient en danger. Très apprécié par la communauté locale, il organise comme chaque année un tournoi de nouvelles recrues. Parmi les éléments les plus remarquables : la très déterminée Summer Quinn, le très maladroit Ronnie et surtout, le très fringant et célèbre Matt Brody. Entre lui et Mitch, c’est très vite la guerre des muscles. Mais la menace de sombres criminels, qui vendent une drogue dangereuse, va les forcer à s’unir pour protéger la population…

Adapter une série télévisée culte pour en tirer une comédie hollywoodienne décalée, débridée, animée par un troisième degré et portée par deux acteurs à la mode : Alerte à Malibu version 2017 lorgne ouvertement vers la formule de 21 Jump Street et ne s’en cache même pas. Avec Dwayne Johnson et Zac Efron dans les rôles de Channing Tatum et Jonah Hill, plus quelques belles plantes en arrière-plan, Baywatch de Seth Gordon était a priori une équation en or. Sauf que le film a été étrillé par la critique et plutôt boudé par le public. Normal : il se croit un peu trop malin et original malgré un quota de plaisanteries trop attendu et un ton plus sage qu’annoncé. Bien loin des déviances absurdes et géniales de 21 Jump Street, Baywatch se révèle finalement bien trop sérieux, notamment dans son intrigue cousue de fil blanc, avec un manque consternant de second degré dès que les personnages se lancent dans des discours sur la vie et l’honneur. D'où l'impression d'un coup marketing raté, et d'une petite arnaque à peine amusante.

20.06.2017

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Sebastien.Grosjean

Un bon film pour passer le temps si on a rien à faire.
Quelque petite blague drôle mais dans l'ensemble un peu gnangnan.

Baywatch: Alerte à Malibu 3

Autres critiques de films

Barry Seal - American Traffic

À bras ouverts

It

Moi, moche et méchant 3