The Greatest Showman Etats-Unis 2017 – 139min.

Cineman Movie Charts

Cineman Movie Charts: le jury, c'est toi!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

11

10

1

2

0

4.2

24 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Masocia

il y a 4 mois

Je suis allé voir ce film à contrecoeur mais je n’ai pas du tout regretté finalement, j’avais peur d’être déçu comme lorsque j’ai vu Lalaland, mais non celui-ci est clairement meilleur, les mise en scène sont bonne, le casting est tres interessant, les musique sont moderne tout en respectant l’époque de l’histoire de ce film et le scénario est assez captivant.


Eric2017

il y a 5 mois

Un bon film où Hugh Jackman fait une belle prestation. Quelques bons moments, mais pour un retour à la comédie musicale, ça reste un film moyen, tout comme pour moi l'a été LA LA LA LAND. Quelques bons moments de musique et de danse. (F-130218)

Dernière modification il y a 5 mois


lio1970

il y a 5 mois

N'ayant lu aucune critique avant d'aller voir The greatest showman, je suis surpris des commentaires si négatifs sur ce film! La salle était pleine, l'ambiance était très agréable et la salle a applaudi en fin de projection!!! J'ai passé une super moment! La musique entrainante, les scènes de chorégraphie, certaines scènes très émouvantes balancée avec des séquences remplies d'énergie! On en ressort "boosté"!!! Faites comme moi....n'hésitez pas à y aller et ne considérez pas trop ceux qui souhaitent un chef-d'œuvre toutes les semaines!!! PS : J'attends la critique du film "Les Tuches 3" produit par Pathé et TF1 que j'ai vu aujourd'hui! Nullisime!!!! Cher alexandre J, vous quii semblez si talentueux dans vos commentaires, un avis?Voir plus


CineFiliK

il y a 5 mois

“Circus, circus”

Prenant revanche sur la vie, Phineas Taylor Barnum s’est fait tout seul. Parti de rien, il a outrepassé son imaginaire afin d’offrir au monde du spectaculaire : monstres, animaux exotiques, numéros périlleux peuplent son cirque, qui se raconte en chanson.

Le rideau se lève et c’est Broadway qui s’impose sur la piste. Les comédiens s’animent et dansent, assurant presque tous la partition. La bande originale résonne de mélodies pop qui excitent déjà le marché de la musique.

Hélas, le tout s’enrobe d’une image numérique fausse, kitsch et clinquante qui empêche le rêve. Quant au discours préconisant le mélange des tailles, races et classes, il ne transcende jamais le bien-pensant attendu. « Personne n’a fait la différence en étant comme tout le monde », dit-on. Le film, pourtant, lorgne les freaks de Tod Browning ou le Moulin Rouge de Baz Luhrmann, sans atteindre les hauteurs de ces modèles.

5.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 5 mois


vincenzobino

il y a 5 mois

Cir Circus Land
PT Barnum a grandi dans la pauvreté, son père étant l'un des cuisiniers du père de la belle Charity. C'est pourtant cette dernière qu'il épouse et après avoir fondé un nid d'amour familial, l'obsession de montrer au monde les différents types d'individus, qu'ils soient nains, pauvres ou défigurés le poussent à ouvrir un musée et monter un spectacle. Très mal reçu au début, la venue d'un jeune mécène et d'une cantatrice pourraient lui valoir la gloire. Mais ses adversaires veillent au grain.
Une année après le phénomène La la Land volé aux précédents Oscars, un nouveau film musical nous est proposé. A la différence du film de Chazelle, il n'y a peu de récompenses à prévoir car la famille est le sujet central, qu'il s'agisse de la famille de Barnum père ou de PT entrepreneur qui révolutionna la vision du cirque à-travers le monde.
Si vous souhaitiez voir un biopic, passez votre chemin car nous ne passons qu'une brève période de Barnum.
En revanche, si vous êtes amateurs de comédies musicales avec chorégraphies et voix marquantes, foncez sans hésiter.
La particularité d'avoir créé ce show à l'usage exclusif du cinéma se ressent: la caméra nous balade tel Lala Land, et ce même si les pas de danses et les entrechats sont ici remplacés par des jongleries et autres moonwalks (splendide clin d'œil au King of the Pop).
Hugh Jackmann est parfait mais c'est bien l'inconnue Zendaya qui marque le plus par sa voix phénoménale et son regard marquant.
En cette période où la polémique a plutôt tendance à faire rage dans le milieu hollywoodien, ce film tombe à point nommé pour apaiser les tensions et nous rappeler le bon côté humain, que l'on pourrait trouver très simple sans être larmoyant et l'ultime chanson en est la parfaite illustration.
A recommander aux mélomanes...Voir plus


Watchlist