La Grande Muraille Chine, Etats-Unis 2016 – 103min.

La Grande Muraille

Critique du film

The Great Wall

Peter Osteried
Critique du film: Peter Osteried

Mais qu’est-il donc arrivé à Zhang Yimou? Où est l’essence du film, où est l’histoire que ce grand projet inspirait ? Pendant bien 90 minutes, la salle gronde de scènes d’actions, certes, réjouissantes, mais cela ne pourra suffire à maintenir le spectateur en haleine. D’autant que nous ne sommes pas les plus embarrassés, car Matt Damon semble lui-même se perdre dans cette production sino-américaine.

Dans un Moyen-âge fantasmé et légendaire, deux soldats s'enquièrent du secret de la poudre noir, mais se heurtent à l’immense armée de l’Ordre sans Nom qui protège l’empire d’un danger démoniaque. Ce danger n’est autre que des bestioles répugnantes surnommées les “Tao Tei” qui sévissent depuis 2000 ans suite à l’avidité d’un empereur. D’aucuns pourraient y voir une certaine critique du capitalisme, ce qui serait d’ailleurs étonnant de la part d’une production à plus de 150 millions de dollars.

Mais l’erreur sera sans doute de chercher un sens véritable à toute cette aventure. Laissons ce privilège à d’autres films. Celui-ci n’est qu’un spectacle raisonnablement mis en scène qui n’est pas sans rappeler la trilogie de l’Anneau. Seulement, le spectateur passe au travers des mailles de l’histoire et le destin de Matt Damon, se résume en une lutte héroïque pour ne pas finir en pâtée pour monstres.

Enfin, l’idée selon laquelle le cinéma chinois porté par des acteurs occidentaux serait à même de toucher une plus large audience nécessite à n’en pas douter quelques réserves. En résumé, dans cette histoire où des monstres se heurtent à la muraille de Chine, les européens y sont finalement plus étranges encore que les “Tao Tei” eux-mêmes.

11.01.2017

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

pandarescue

il y a 2 ans

Pleins de rebondissements, des monstres incroyablement bien faits.
La bande annonce ne me parlait pas, le titre du film non plus, mais il faut admettre que c'était une agréable surprise.
Seule la fin ne m'a pas convaincu, avec la sempiternelle histoire de la reine mainte fois aperçu dans d'autres films.Voir plus


daramsalam

il y a 2 ans

Très beau film, bon scénario.
A voir au cinéma pour les images magnifiques et spectaculaires.


vincenzobino

il y a 2 ans

4.5: Le secret de la poudre volante
William est à la tête d'une équipe de mercenaires venus en Chine pour y ramener de la poudre noire. Lorsque le groupe atteint la muraille de Chine, il est capturé par les soldats et interrogé. Toutefois, l'armée chinoise a d'autres gros matous à fouetter: des créatures les attaquent et elles sont bien plus nombreuses. D'où un dilemme pour William: voler la poudre ou empêcher que ces créatures puissent envahir la planète?
La première vision de la bande-annonce, pourtant spectaculaire, ne m'avait provoqué qu'une seule réaction: Hollywood veut narguer la Chine et retranscrire les deux tours dans notre monde. C'était avant de voir que l'illustre réalisateur Zhang Yimou, à qui l'on doit, entre autres, le secret des poignards volants, était aux commandes, et Tony Gilroy à l'écriture.
D'où un intérêt né passablement justifié: il n'y a pas de génie niveau scénaristique, si ce n'est une satire sur les occidentaux vus par les chinois fort à-propos, ni de frissons véritables. Mais niveau visuel, l'impression d'assister à un spectacle type cirque du Soleil ou étoiles du cirque de Pékin (l'on retrouve certaines séquences de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin orchestrée par le réalisateur) est saisissante et la 3D trouve totalement son utilité. De même la musique est bien dosée et Damon sans en faire trop est parfaitement à l'aise.
Vaut la peine d'être vu...Voir plus


Autres critiques de films

La reine des neiges II

Le Mans 66

Joker

Doctor Sleep