Room Canada, Irlande 2015 – 118min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

32

9

3

0

0

4.7

44 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

regis_m

il y a 3 ans

Je n'ai pas lu le livre, et je ne connaissais rien de l'histoire. J'ai regardé une fois distraitement la bande-annonce, sans être emballé.
Cette immersion en totale inconnue a été bénéfique. Personnellement, j'étais constamment dans l'émotion, et l'éventail est large. Consternation par la situation présentée, rage, colère, stress, émerveillement par les plages de poésie, songeur devant les dimensions philosophiques, ébahissement devant la qualité d'interprétation. Les larmes sont souvent montées aux yeux. J'ai pensé à toutes les mamans que je connaissais. Et à l'authenticité des enfants.
Voilà le plus beau film que j'ai vu depuis des années, et après 24 heures, je suis constamment dans son atmosphère.
Quoi dire de plus ? Allez-y tant qu'il est encore au ciné, ou regardez-le chez vous dans quelques mois quand il sortira en dvd.Voir plus


celia_12

il y a 3 ans

Exceptionnels jeux d'acteurs! Incroyable!


arn1

il y a 4 ans

Après plusieurs semaines je n'ai toujours pas les mots… a voir… mais pas tout seul (prévoir une épaule pour pleurer et si possible une avec laquelle on peut partager un grand et long moment de silence).


canisia_m_

il y a 4 ans

magnifique film. l'un des plus beaux que j'ai vu de ma vie malgré la gravité du sujet. Le jeune acteur est absolument époustouflant.


venividivici1

il y a 4 ans

Excellent film qui a récompensé avec l'Oscar de la meilleure interprétation féminine Brie Larson. L'histoire, le déroulement, le rapport mère-fils, tout est très bien mis en scène. Très touchant et surtout "l'après" est d'une justesse empreinte de réactions si humaines; parfois difficiles, incompréhensibles mais aussi profondes et à la recherche d'une reconstruction utile et nécessaire.Voir plus


CineFiliK

il y a 4 ans

Pensée du jour : Enfermés dehors

Cela fait sept années que Joy a été kidnappée et qu’elle est retenue prisonnière dans un abri de jardin. Depuis, elle a eu un fils. Jack est le gilet de sauvetage qui l’empêche de sombrer. Il sera bientôt son échappatoire.
"Aujourd’hui, j’ai cinq ans" souffle l’enfant au réveil d’une voix mêlant réserve et excitation. Lui qui n’a jamais goûté à l’air libre a fait des quatre murs qui l’entourent son univers. La lucarne au plafond, seule source de lumière naturelle, est une "madame" qu’on se doit de saluer chaque matin. De même que l’armoire, amie protectrice, dans laquelle il couche. Son chien Lucky n’est que le fruit de son imagination. Quant à la télévision, elle ouvre une fenêtre sur d’autres planètes. Mais à cinq ans, sa mère le juge suffisamment grand pour connaître et comprendre la vérité. Et c’est tout un monde illusoire qui s’écroule. Alliage de poésie enfantine et d’oppression étouffante, cette première partie s’avère très réussie. Le grand méchant loup n’est jamais très loin et ses apparitions provoquent malaise et claustrophobie. En dépit d’un faux-suspense et de quelques légèretés scénaristiques, la fuite tient également en haleine. Une fois dehors, le plus dur reste pourtant à faire. Apprendre et réapprendre un monde qui ne vous a pas attendu pour évoluer et changer. Recoller avec les autres dont les plus proches également morcelés. Après le traumatisme, il y a des vies à reconstruire brique par brique comme un pan de Lego. On frôle là le mélodrame appuyé, mais l’interprétation nuancée de tous les comédiens – des plus jeunes aux seconds – donne une crédibilité nécessaire et appréciable à cette histoire tirée d’une sombre réalité.
7.5/10
twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.comVoir plus


aude86

il y a 4 ans

Beau film, puissant et émouvant. Drame tintée de poésie et de légèreté grâce à l'imagination sans fin de ce petit garçon adorable. Magnifique interprétation des deux acteurs principaux et belle complicité à l'écran.


vincenzobino

il y a 4 ans

4.5: Une sacrée expérience même si je reste un peu sur ma faim.
La bande-annonce a clairement tendance a rappeler l'affaire Kampusch, du nom de cette jeune fille détenue de nombreuses années. Mais Emma Donoghue, l'auteure du livre, s'est surtout inspirée de deux autres cas similaires dont l'affaire Fritzl, dont le témoignage du fils a clairement inspiré le personnage de Jack. Le livre éponyme retrace chacune de ces trois expériences traumatisantes.
Pour le film, Abrahamson s'est essentiellement inspiré du cas Fritzl. Et découpe son film en deux parties distinctes: la première heure est un spectaculaire huis-clos ou Ma et son fils Jack, prisonniers du "grand méchant Nick" tentent de survivre dans le confinement leur faisant office de prison. Au fur et a mesure, divers événements nous permettent de reconstituer les étapes qui ont provoqué cette situation. Brie Larson et surtout Jacob Tremblay (Académie Oscars, vous dormiez pendant les nominations???) y sont brûlants de justesse et l'empathie est absolue.
Je suis un peu plus sur la retenue concernant la seconde heure que je ne peux développer sans spoiler. Juste vous dire, si vous avez lu le livre, que l'une des séquences fortes de cette seconde partie a été raccourcie et l'on n'y ressent pas l'intensité du livre. Un autre point, medico-psychique celui-ci, est en revanche très bien amené et Joan Allen en (grand-)mère torturée y est également magnifique.
Je le recommande néanmoins pour le message apporté sur la nouvelle vie après la détention loin d'être évidente. A voir si possible en VO...Voir plus


Watchlist