Legend France, Royaume-Uni 2015 – 131min.

Critique du film

Legend

Critique du film: Geoffrey Crété

Londres, années 60. Gangsters et jumeaux, Reggie et Ronnie Kray règnent en maîtres sur la capitale anglaise. Le premier est une brute ambitieuse et le deuxième, un homme instable et paranoïaque. A la tête d’une mafia impitoyable qui leur offre un pouvoir presque sans limite, les deux frères semblent invincibles. Mais parce que Reggie tombe follement amoureux de la douce Frances et que le caractère de Ronnie devient de plus en plus ingérable, leur empire va s’écrouler.

Grotesque, terrifiant, inattendu : pas de doute, Tom Hardy, pile ou face, est incontestablement le meilleur atout de Legend, qui retrace le parcours extraordinaire des jumeaux Kray. Car au-delà du tour de force technique désormais ordinaire de l’acteur qui se déboule à l’écran, il y a la double performance de l’acteur. Amorphe dans Mad Max : Fury Road, il semble ici libéré de toute contrainte et transforme chaque scène en grand théâtre de l’extrême, étiré entre la brute endormie et le psychopathe en puissance. Ailleurs, Legend n’a plus beaucoup à défendre : le scénario se contente de respecter les codes du genre, avec une mise en scène soignée et des seconds rôles classiques, avec toutefois une Emily Browning qui tire le meilleur d’un rôle bien triste sur le papier. Ce ne sera donc pas encore l’explosion pour Brian Helgeland, gros scénariste hollywoodien (Mystic River, Green Zone, Robin des Bois) resté mineur en tant que réalisateur (Payback, Chevalier).

15.12.2015

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

aude86

il y a 6 ans

Film intéressant avec de bonnes scènes de baston et deux interprétations de Tom Hardi vraiment impressionnantes. J'ai moins aimé la voix off qui m'agaçait un peu lorsqu'elle s'adressait directement au public.


vincenzobino

il y a 6 ans

Efficace film de gangsters a l'anglaise.
Vu en avant-première a l'occasion de la fête du cinéma, ce nouvel opus de Brian Helgeland rappèlera quelque peu des hommes sans loi par la fratrie.
Ici nous avons 2 jumeaux: Ronnie véritable cas psychiatrique et Reggie voulant rester un "gentil gangster" bien qu'il collectionne les séjours en prison, et tout leur entourage. Et une petite souris que Frances, croyant pouvoir ramener Reggie sur le droit chemin et qui va assez rapidement découvrir que quand on devient gangster, c'est incurable.
Les décors, costumes et reconstitution des 60's sont brillants, mais c'est la performance de Tom Hardy qui est a relever, particulièrement en Ronnie. Le pari du double rôle jumeau est parfaitement relevé. Emily Browning est également top.
Le tout est assez brutal mais Helgegand signe un nouveau scénario en béton et garantit aux amateurs du genre de passer un bon moment cinéma. A recommander...Voir plus


Autres critiques de films

Là où chantent les écrevisses

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Bullet Train

Top Gun: Maverick