Independence Day: Resurgence Etats-Unis 2016 – 120min.

Résumé

Independence Day: Resurgence

genre
Action Aventure Science-fiction

20 années se sont écoulées depuis que des extraterrestres ont attaqué la Terre pour tenter d’anéantir l’humanité. L’Amérique s’est reconstruite plus forte, grâce à la technologie des aliens qui leur a permis de créer de nouvelles armes pour protéger la planète avec les autres nations, désormais unies. Alors que la présidente Elizabeth Lanford s’apprête à célébrer l’anniversaire de l’Independence Day de 1996, un nouveau vaisseau apparaît au-dessus de la base installée sur la Lune pour surveiller l’espace. Sauf que ce vaisseau est bien plus grand que les précédents, et que cette fois-ci, les aliens sont déterminés à aller au bout de leur mission : détruire la Terre…

Date de sortie

Suisse All.: 14 juillet 2016

Romandie: 20 juillet 2016

Tessin: 8 septembre 2016

Réalisation

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

stephane_bo_

il y a 6 ans

Bon film, beaucoup d'humours malgré que ce soit un film d'action et de guerre.
J'ai très apprécié la connotation gay du scientifique et de son ami médecin.


chris_j_

il y a 6 ans

12 ans course d’école :

Un second opus d’Independance Day encore plus navrant que le précédent.
Seuls demeurent les effets spéciaux pour tenir le spectateur en haleine mais on commence aussi à les connaître et s’en lasser un peu. Rien de bien nouveau en tout cas de ce côté-là.

Un jour viendra peut-être où les superproductions hollywoodiennes cesseront de prendre leurs spectateurs pour de fieffés crétins pouvant se contenter de dialogues primaires et de scénarios simplistes à l’extrême.

En bref, on y retrouve pêle-mêle le jeune président du 1er opus vieillissant et malade, affublé d’une canne et d’une grosse barbe blanche mais qui retrouve subitement toute sa jeunesse et sa vigueur lorsqu’il enfile une combi de l’US Air Force pour aller dégommer les Aliens.
Le vieux savant fou à cheveux longs pourtant passé de vie à trépas dans le 1er opus est désormais ressuscité. Il a cependant passé 20 ans dans le coma mais se réveille subitement en pleine forme comme si de rien n’était
Et quelques nouveaux personnages comme celui interprété par une Charlotte Gainsbourg peut crédible qui semble se demander elle-même ce qu’elle est venue faire dans cette grosse galère.
Tout ce petit monde est donc réuni pour aller combattre de gros méchants extra-terrestres désormais invincibles.
Fort heureusement, une autre civilisation peuplée de gentils extra-terrestres se rend sur terre au même moment pour prêter main forte aux terriens.
Ces derniers ont abandonné leur vie génétique au profit d’une vie virtuelle encapsulée dans une espèce de grosse sphère blanche mais qu’importe… Ils parlent couramment notre langue ?
Que l’on se rassure, nos amis américains restent toutefois les grands héros sans peur et sans reproche qui finiront par réduire tous ces méchants extra-terrestre en bouillie pour chat.
La scène finale est grotesque à souhait avec une grosse reine extra-terrestre tentaculaires inspirées des Aliens qui déambule toute seule dans le désert en se faisant canarder par les terriens.
Un 3e opus devrait être en préparation (rien ne les arrête) puisque que les gentils extra-terrestres proposent un voyage interstellaire aux terriers pour aller combattre les envahisseurs sur leur propre sol.

Vient alors le mot de la fin du savant fou qui résume assez bien le niveau général du film : « On est toujours partant pour aller dégommer les Aliens » (du grand art).

Bref, allez voir ce « film » si vous voulez vous distraire mais n’oubliez pas de laisser votre cerveaux à la réception avant d’entrer.Voir plus


loic_s_

il y a 6 ans

Les extraterrestre sont de retour et ils rigolent pas et le spectateur non plus par la même occasion car si le première opus avaient marqué son époque par ses effets spéciaux, son humour et le fameux discours du président. On ne peut pas en dire autant de cette suite qui sombre dans le ridicule absolu et le tout sans aucun second degré où alors très peu, franchement nul et pourtant j'aime le cinéma spectacle un peu con à l'américaine, mais trop c'est trop!Voir plus


Watchlist

Séances Independence Day: Resurgence

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Dès à présent dans les salles 6 sur 44 Films