Blonde Etats-Unis 2022 – 166min.

Résumé

Blonde

genre
Drame Romance

Un portrait fictif de la vie tumultueuse de Norma Jeane Baker (Ana de Armas), connue de tous sous le nom de Marilyn Monroe. De son enfance difficile aux plateaux de tournage hollywoodiens, Norma Jeane vivote de relations amoureuses contrariées en répercussions dramatiques, se sentant chaque jour plus oppressée. La jeune femme est tragiquement tiraillée entre sa propre volonté et l’image sulfureuse renvoyée par son alter-ego iconique.

Date de sortie

Réalisation

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 1 mois

“Hellywood”

Seule avec sa mère, la petite Norma Jean reçoit pour son septième anniversaire une photo de son père. Une absence qui la hantera jusqu’à la fin de sa vie.

En 1933, des incendies meurtriers ravagent la Californie. Les lettres blanches de la ville sont à la merci des flammes. Entrainant avec elle, en pleine nuit, sa fillette, l’instable Gladys souhaite voir l’enfer de plus près et en « avant-première ». La Cité des Anges brûle et consumera bientôt l’étoile Monroe.

Sous l’œil d’Andrew Dominik, la vie de Marilyn a tout d’un cauchemar éveillé. Enfance malheureuse et carrière maudite malgré le rêve hollywoodien qu’elle inspire. « Je ne suis pas une star, je ne suis qu’une blonde », déclare celle qui dissimule son intelligence. Aux yeux des autres, l’actrice n’est qu’un corps sexué et décérébré à conquérir. Abusée par tous, elle subit les regards inquisiteurs des spectateurs, avides et pervers des producteurs. En quête perpétuelle d’une figure paternelle, elle en vient à appeler « daddy » ses maris ou amants volages à qui son cœur appartient.

Dans l’imitation quasi totale, Ana de Armas minaude et pleurniche beaucoup, mais s’en sort sans déshonneur. Ecran carré que l’on étend au besoin, noir et blanc ou scènes colorées, transitions imagées parfois maladroites quand les étoiles deviennent spermatozoïdes… Le film joue sur le kitsch pour aborder le mythe. On aurait aimé qu’il s’attarde aussi sur d’autres talents de Marilyn que son rôle principal de victime.

(5.5/10)Voir plus

Dernière modification il y a 1 mois


cinedude

il y a 2 mois

Andrew Dominik peint un portrait cru et choquant de l'actrice. Ana de Armas délivre une prestation époustouflante. Un film incroyable que les amateurs de blockbusters risquent de détester. Dommage qu'il ne sorte pas en salle.
4.5/5


Watchlist

Séances Blonde

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Dès à présent dans les salles 6 sur 56 Films