The two Faces of January France, Royaume-Uni, Etats-Unis 2014 – 97min.

The two Faces of January

Critique du film

The two Faces of January

Critique du film: Geoffrey Crété

A Athènes en 1962, un arnaqueur de touristes fait la connaissance d'un couple d'Américains charismatique.

Grèce, 1962. A quelques pas de l’Acropole, Rydal, un guide et arnaqueur de touristes, est subjugué par Chester et Colette MacFarland, un couple d’Américains riche et charismatique. Il lui rappelle son père récemment décédé, elle est d’une beauté irrésistible. Mais lorsque Rydal accepte leur invitation à dîner, il ne se doute pas qu’il va être embarqué dans une sordide histoire de meurtre, le couple étant en fuite suite à diverses escroqueries effectuées par Chester...

The Two Faces of January a beau lorgner du côté du Talentueux Mr Ripley avec ses décors ensoleillés, ses personnages ambigus et le nom de Patricia Highsmith, il n’en possède ni le charme ni l’efficacité. Malgré les excellents Viggo Mortensen et Oscar Isaac, parfaits dans ce face à face silencieux, le premier film du scénariste de Drive souffre d’un script faussement complexe, incapable de répondre à ses ambitions initiales car bien trop sage et convenu. Grâce à une mise en scène soignée, la mécanique de ce mauvais thriller reste plaisante, mais n’offre en aucun cas le film à suspense attendu.

20.06.2016

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 4 ans

Je partage pleinement la critique de Regis.

M'étant rendu à la séance en totale inconnue, j'ignorais que le film était en fait une adaptation de Patricia Highsmith (d'où l'allusion à l'inconnu du nord-express). Il n'y a, certes, pas de génie particulier dans la mise en scène; mais en amateur de films d'espionnage, j'ai passé un fort bon moment grâce, au casting excellent (mention spéciale à Viggo Mortensen dans son meilleur rôle depuis a history of violence), au scénario diabolique qui tient en haleine et aux prises de vues grecques qui poussent à la découverte.

J'en suis ressorti avec la même envie de me plonger dans un nouveau chef-d'œuvre du maitre du suspense. Si vous aimez le genre, à recommander. Joli coup du réalisateur de l'arnacoeur.Voir plus


regis_m

il y a 4 ans

Très belle surprise que ce film qui nous transporte dans une atmosphère hitchcockienne. Il y a l'époque très bien reconstituée, le charisme des acteurs (prestation magistrale de Viggo Mortensen, qui est dans la lignée des acteurs de légende des années 60 // beauté et présence époustouflantes de Kirsten Dunst, avec des airs d'Ingrid Bergman), l'enchainement des situations et l'évolution des personnages, mystérieux et qui laissent toujours planer le doute.
Et enfin la réalisation, intelligente, sobre, parsemée d'indices liées à la mythologie et forcément, à la psychanalyse.
De quoi ressortir enthousiasmé, avec l'envie de revoir l'Homme qui en savait trop ou l'Inconnu du Nord Express.Voir plus


la_critique

il y a 4 ans

Un bon roman de Patricia Highsmith très bien mis en scène dans ce décor de 1962. Des plans hitchcockiens dans un décor rétro, ne pas manquer si l'on aime les thrillers!


Autres critiques de films

Aladdin

Rocketman

X-Men: Dark Phoenix

John Wick: Chapter 3 – Parabellum