Noé Etats-Unis 2014 – 138min.

Critique du film

Noah

Critique du film: Geoffrey Crété

Un père de famille se lance dans la construction d’une arche monumentale.

Sur une Terre aride, vidée de tout espoir, l’Homme a été condamné à survivre après s’être détourné de Dieu. Au milieu de ce paysage désolé, Noé, dernier d’une lignée disparue, a une vision : celle d’une apocalypse qui va engloutir la vie, mais aussi celle d’une renaissance. Avec sa femme, ses trois fils et une enfant rescapée, il se lance dans la construction d’une Arche monumentale. Mais tandis que le déluge approche, Noé va devoir affronter les autres hommes qui se dressent face à lui.

La production complexe de The Fountain n’aura donc pas traumatisé Darren Aronofsky. Remis dans la course avec le succès phénoménal de Black Swan, il a réalisé un rêve d’enfance : donner vie à l’histoire de Noé dans une superproduction ambitieuse. Pari réussi avec ce film épique d’une force étonnante, qui regorge de séquences mémorables, et bénéficie surtout d’un personnage principal fascinant, tourmenté par sa foi et ses faiblesses. De quoi faire oublier l’interprétation bancale de Jennifer Connelly et Emma Watson, les facilités d’écriture et quelques aberrations de mise en scène.

13.09.2016

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

crevette

il y a 6 ans

Trop long trop de blabla


seemleo1

il y a 6 ans

Proche de la version biblique, ce Noé-là n'est pas si inintéressant que cela. L'intrigue est ténue et connue, le traitement surprenant et le propos assez intelligent, concourant à faire ressortir la vision très "ancien testament" d'un Dieu impitoyable et vengeur, d'autant plus que ni Abraham ni Moise, avec ces tables de lois, n'étaient encore passés par là. Une meilleure compréhension spirituelle à la fin du film, grâce à l'intelligence féminine, boucle le périple de Noé et sa famille. Hors cela, on ne vogue effectivement pas très loin du Seigneur des Anneaux, surtout en terme d'atmosphère. L'exercice était difficile, le résultat plutôt mitigé malgré une certaine tenue.Voir plus


pierre_dubois

il y a 6 ans

Beaucoup d'effets visuels. Mais dans l'ensemble un ennui tout le long de cette super production. Un film qui sera oublié très rapidement...


Autres critiques de films

Justice League

Sorry We Missed You

Douleur et gloire

God Exists, Her Name is Petrunya